Par Lola Maroni Journaliste
Lola Maroni est rédactrice pour le site Purebreak.com et notamment pour les rubriques TV, Musique et Buzz.
Paul (Les 12 coups de midi) répond aux haters : "Ça c'est les débiles"
Paul (Les 12 coups de midi) répond aux haters : "Ça c'est les débiles"
Si les prestations de Paul dans Les 12 coups de midi, sur TF1, en impressionnent plus d'un, certaines personnes ne se gênent pas pour critiquer le candidat : ils lui reprochent notamment d'être seulement doué en histoire. Le maître de midi atteint du syndrome d'Asperger a profité d'une question sur le sport pour répondre aux haters, ou aux "débiles" comme il les appelle.

Paul nous étonne de jour en jour dans Les 12 coups de midi. Le candidat compte aujourd'hui 86 participations à son actif et comptabilise une cagnotte de 364 217 euros : un score qui lui a valu d'arriver à la même place que Timothée dans le classement des plus grands maîtres de midi. L'agriculteur n'a d'ailleurs pas manqué de féliciter le nouveau champion : "Je suis très heureux que Paul ait pu atteindre mon score et je vois qu'il se débrouille brillamment bien et je pense qu'il va encore continuer donc bravo à lui." Paul ne semble effectivement pas près de partir.

"Ça, c'est les débiles"

Le maître de midi, atteint du syndrome d'Asperger, enchaîne les bonnes réponses et ne laisse aucune chance à ses adversaire. Ses prestations sont donc souvent applaudies, mais comme d'habitude, des haters ont la critique facile : ils reprochent notamment à Paul de ne s'y connaître qu'en histoire. Des remarques qui ne passent pas vraiment auprès du candidat. Pour preuve, après avoir bien répondu à une question sur le foot anglais, ce mercredi 24 juillet 2019, Paul a adressé à un petit message à ses haters.

"C'est du sport", a-t-il déclaré dans un premier temps. Une phrase qui a retenu l'attention de Jean-Luc Reichmann : "Pourquoi il dit c'est du sport là ?", lui demande l'animateur. Le champion de l'émission de TF1, qui a été accusé d'être favorisé par la prod, a alors répondu : "Ben pour ceux qui critiquent... Qui disent que je ne sais rien sauf l'histoire (...) En plus, je regarde beaucoup de sport. C'est du n'importe quoi cette idée, juste parce que je développe en histoire, je ne connais que l'histoire. Ça, c'est les débiles (...) Bande de stupides, allez faire autre chose." Voilà qui a le mérite d'être clair !