Ce dimanche 24 février, les Oscars 2013 ont sacré Argo dans la catégorie Meilleur film. Si Ben Affleck (réalisateur et acteur dans le long-métrage) a vu la statuette du meilleur acteur lui échapper (elle fut remportée par Daniel Day-Lewis pour Lincoln), il semblait tout de même ravi de cette nouvelle distinction. Mais
Ce dimanche 24 février, les Oscars 2013 ont sacré Argo dans la catégorie Meilleur film. Si Ben Affleck (réalisateur et acteur dans le long-métrage) a vu la statuette du meilleur acteur lui échapper (elle fut remportée par Daniel Day-Lewis pour Lincoln), il semblait tout de même ravi de cette nouvelle distinction. Mais l'Iran, pays où se déroule le film, ne voit vraiment pas d'un bon oeil le succès d'Argoet le fait savoir.

Une histoire vraie... ou pas ?
Les tensions sont toujours vives entre Ben Affleck et l'Iran. Principal point de désaccord ? Le film Argo qui, selon les autorités iraniennes, serait "anhistorique". Dans son long-métrage, Ben Affleck nous raconte comment une équipe de la CIA se fit passer pour une équipe de cinéma afin de libérer des otages retenus à Téhéran. Une version réfutée par l'Iran qui a non seulement condamné le film mais également interdit sa diffusion dans les salles de cinéma.

Ben Affleck VS Iran
Début janvier, nous apprenions ainsi que le Gouvernement d'Iran comptait riposter à "l'attaque" de Ben Affleck en proposant sa propre version de l'histoire. Un film, qui sera intitulé The General Staff, est actuellement en développement en réponse à Argo.

"Une publicité pour la CIA"
Si on pensait que l'histoire s'arrêterait là, nous avions tort. Après la victoire du film aux Oscars, certains journalistes et dirigeants iraniens ont de nouveau fait part de leur mécontentement. La télévision nationale a ainsi qualifié Argo de "publicité pour la CIA".

Un Oscar remis en cause
L'Oscar 2013 du Meilleur film est donc largement remis en cause par l'Iran qui déplore une cérémonie "politiquement motivée" puisque c'est la Première Dame, Michelle Obama, qui a annoncé le nom du gagnant.

De plus, le Ministre iranien de la Culture, Mohammad Hosseini, a déclaré à l'agence de presse IRNA : "Ce film est un film anti-Iran. Ce n'est pas un film qui vaut la peine artistiquement parlant. Il a réussi à gagner le prix grâce à de la publicité et des investissements".

Bizarre quand on sait qu'avant de gagner l'Oscar, Ben Affleck avait déjà obtenu un BAFTA, un César ou encore un Producers Guild Awards. On avait pas trop entendu de critiques à l'époque...

Argo
Argo : après les critiques, l'Iran veut porter plainte
Oscars 2013 : quand Argo fait (encore plus) grincer les dents de l'Iran
Argo : Ben Affleck (encore) récompensé, un avant-goût d'Oscars ?
Argo : Ben Affleck se rapproche de l'Oscar
voir toutes les news de Argo Découvrir plus d'articles