Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Alors que la cérémonie des Oscars 2013, organisée ce dimanche 24 février à Los Angeles, approche à grands pas, une polémique vient d'éclater aux Etats-Unis. A son arrivée sur le sol américain, le réalisateur palestinien Emad Burnat, nommé dans la catégorie "meilleur film documentaire", a été détenu par les douanes pend

Alors que la cérémonie des Oscars 2013, organisée ce dimanche 24 février à Los Angeles, approche à grands pas, une polémique vient d'éclater aux Etats-Unis. A son arrivée sur le sol américain, le réalisateur palestinien Emad Burnat, nommé dans la catégorie "meilleur film documentaire", a été détenu par les douanes pendant plus d'une heure. De quoi sérieusement énerver son ami Michael Moore (Bowling For Columbine, Farenheit 9/11...) qui a poussé un coup de gueule sur Twitter.

Dérapage des douanes américaines ?
Emad Burnat se rappelera longtemps de sa récente arrivée aux Etats-Unis. Avant-hier, mardi 19 février, le réalisateur palestinien, en lice pour un Oscar grâce à son docu "Cinq vies brisées", a eu la très mauvaise surprise d'être bloqué par les services d'immigration à l'aéroport de Los Angeles avec sa femme et son fils. Dans un communiqué, il a expliqué : "Les douaniers m'ont demandé la preuve que j'étais nommé aux Oscars". Et d'ajouter : "ils m'ont dit que si je ne pouvais pas prouver les raisons de ma visite, ma femme, mon fils et moi-même serions renvoyés en Turquie". Welcome to America ! Heureusement, son ami Michael Moore est venu à son secours.

Michael Moore pousse un coup de gueule sur Twitter
Proche d'Emad Burnat, Michael Moore a raconté tout le calvaire du réalisateur palestinien sur son compte Twitter. Hier, le roi du docu américain a ainsi posté plusieurs messages pour donner les détails de sa détention. Dans un tweet, il a notamment écrit : "Apparemment, les douaniers n'arrivaient pas à comprendre comment un Palestinien pouvait être nommé aux Oscars. Emad m'a demandé de l'aide par texto".

Intervention de l'Académie des Oscars ?
Et le fan de Matt Damon d'expliquer qu'"après 1.5 heures", la famille Burnat a fini par être libérée grâce à son intervention : "J'ai appelé les responsables de l'Académie qui ont appelé des avocats. J'ai dit à Emad de donner mon numéro aux douaniers et de prononcer mon nom plusieurs fois". Bref, un vrai calvaire. Même si, selon une source du site Deadline, le nommé des Oscars présentés par Seth McFarlane aurait été libéré avant l'intervention de l'Académie.

Reste maintenant à savoir si dimanche (où sont attendus Adele mais aussi l'ourson Ted ), la situation d'Emad Burnat sera mentionnée sur scène. En attendant, dans son communiqué, le Palestinien critique une "expérience désagréable" mais jure que "les Palestiniens vivent cela quotidiennement en Cisjordanie".

Cérémonie des Oscars 2013
Après la "boobs song" de Set MacFarlane aux Oscars, la "paquet song"
Oscars 2013 : Michelle Obama rhabillée par l'Iran
Once Upon A Time, Scandal, Nashville... Bandes-annonces en série aux Oscars 2013
Helen Hunt aux Oscars 2013 : en robe H&M sur le tapis rouge
voir toutes les news de Cérémonie des Oscars 2013 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème