Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Orelsan : le rappeur a été relaxé en appel de son procès pour provocation à la violence contre les femmes
Orelsan : le rappeur a été relaxé en appel de son procès pour provocation à la violence contre les femmes
Poursuivi par plusieurs associations de défense des droits des femmes et condamné à 1 000 euros d'amende avec sursis pour injure et provocation à la violence à l'égard des femmes en 2013, Orelsan avait fait appel. Et ce jeudi 18 février 2016, la cour d'appel de Versailles a pris la décision de relaxer le rappeur de Saint Valentin.

La cour d'appel relaxe Orelsan

Ce 18 février 2016, la cour d'appel de Versailles a rendu son verdict : le rappeur Orelsan est relaxé dans son procès pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence" envers les femmes. Pour la cour, le rap "est par nature un mode d'expression brutal, provocateur, vulgaire, voire violent puisqu'il se veut le reflet d'une génération désabusée et révoltée", rapporte LeMonde.fr Pas question donc de sanctionner les paroles de l'artiste "au titre des délits d'injures publiques à raison du sexe ou de la provocation à la violence, à la haine et à la discrimination envers les femmes" car cela "reviendrait à censurer toute forme de création artistique inspirée du mal-être, du désarroi et du sentiment d'abandon d'une génération en violation du principe de la liberté d'expression".

Poursuivi par des associations féministes pour ses paroles

Pour rappel, Orelsan avait été condamné à 1 000 euros d'amende avec sursis pour injure et provocation à la violence à l'égard des femmes par le tribunal correctionnel de Paris en mai 2013. Un procès intenté par plusieurs associations féministes parmi lesquelles Les Chiennes de Garde ou la Fédération nationale solidarité femmes après un concert du réalisateur de Comment c'est loin donné au Bataclan en 2009. Parmi les propos visés par ces associations, les paroles "Renseigne-toi sur les pansements et les poussettes, Je peux faire un enfant et te casser le nez sur un coup de tête" ou "J'respecte les schnecks [les filles] avec un QI en déficit, celles qui encaissent jusqu'à devenir handicapées physiques" du titre Perdu d'avance.

Orelsan
Orelsan jure allégeance à Sophie Turner dans un discours admiratif au festival de Deauville 2019
Orelsan et Thomas Ngijol déchaînés dans les coulisses d'un festival : le reportage WTF hilarant
Clip "A qui la faute ?" : Orelsan et Kery James s'affrontent pour le film "Banlieusards"
Clip "Dis moi" : Orelsan tente de reconquérir sa copine en mode Bollywood 🇮🇳
voir toutes les news de Orelsan Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème