D'ici 2045, il serait possible de numériser nos connaissances dans des oridinateurs très puissants
D'ici 2045, il serait possible de numériser nos connaissances dans des oridinateurs très puissants
Ray Kuzweil, directeur de l'ingénierie chez Google, rêve-t-il éveillé ? D'après l'une de ses récentes théories, qu'il a exposée lors d'un congrès new-yorkais, il serait possible d'ici une trentaine d'années de stocker ses souvenirs et les connaissances de notre cerveau... dans un ordinateur. Le futur à portée de main.

La frontière qui sépare la réalité de la science-fiction se fragilise. En atteste la présentation de nombreux procédés ou objets révolutionnaires, imaginés par des scientifiques toujours plus ingénieux, à l'image d'un gel anti-saignement créé par un étudiant ou encore de lentilles de contact avec zoom intégré inventées par un groupe de recherche américain. Pour Ray Kuzweil, actuel directeur de l'ingénierie chez Google, l'une des marques les plus puissantes du monde, le meilleur reste pourtant à venir.

Matrix à portée de main

A l'occasion d'un congrès organisé à New-York sur le thème du "monde en 2045", ce dernier a exposé une théorie particulièrement farfelue. Selon lui, au vu de la rapidité à laquelle la technologie évolue par rapport à l'homme, il sera possible d'ici 30 ans, à moyen terme, de télécharger et stocker les connaissances contenues dans notre cerveau directement dans un ordinateur ou une quelconque interface informatique. Pour avancer un tel concept, Ray Kuzweil mentionne la loi de Moore.

Vous avez dit "robots humanoïdes"

Dans les grandes lignes, celle-ci s'appuie sur l'évolution constante de la puissance des ordinateurs qui pourrait permettre de stocker une quantité d'information importante, y compris notre savoir. Il explique également que notre facilité à fabriquer des prothèses bioniques faciliterait cette ascension au point de ne faire qu'un avec la robotique. Vous l'aurez donc compris : dans une trentaine d'années, nous vivrons soit dans un habitat virtuel façon Matrix, soit dans un monde peuplé de Robocops. Heureux ?

A lire aussi : Sécurité routière : un clip de prévention WTF mais raté à destination des djeun's

News
essentielles
sur le
même thème