Joe Landolina a conçu un gel qui stoppe les saignements
Les compresses et pansements vivent peut-être leur dernier jour. Dans quelques années, ils seront peut-être devenus complètement has-been. Un jeune étudiant en génie chimique et biomédical de l'Université de New-York, Joe Landolina, a créé un gel capable de stopper une hémorragie quasi-instantanément.

Voilà une invention qui aurait pu nous éviter bien des éfusions d'hémoglobine si Hansel et Gretel en avaient disposé. Joe Landolina, un étudiant de l'Université de New-York a crée un nouvel gel capable de stopper une hémorragie quasi instantanément. Un super-gel qui ne plaira pas aux fétichistes du sang.

Gel anti-saignement

Après la nanocapsule anti-gueule de bois, un jeune étudiant en génie chimique et bio-médical vient de mettre au point un gel anti-saignement. Le but ? Arrêter une hémorragie en quelques secondes. Comme il l'explique au journal The New York Post, Joe Landolina est partie d'un constat assez simple : "Il n'existe pas vraiment de moyen pour mettre fin rapidement à une hémorragie à part en faisant pression sur la blessure avec une grande quantité de compresses. Je me suis dit que si l'on pouvait verser ce gel dans une blessure, il pourrait se solidifier et arrêter tout saignement". D'abord testé sur des rats, son gel a ensuite été testé sur un morceau de porc frais, comme on peut le voir dans la vidéo.

L'armée américaine intéressée

Selon le site Humans Invent, l'armée américaine pourrait même être intéressée par ce gel pour l'utiliser sur le champ de bataille. "Rien n'est encore fait mais j'ai déjà pu en parler avec quelques responsables militaires qui aiment vraiment le produit(...). On espère bien compter l'armée parmi nos acheteurs principaux" confie l'étudiant au site. Nos bons vieux pansements ont cependant encore quelques beaux jours devant eux : le gel doit encore passer par toute une série de tests avant sa possible commercialisation.