Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Nicolas Bedos tente de se défaire de l'étiquette du dandy misogyne. La plume acerbe de ses chroniques pour Marianne ou sa Semaine mythomane sur France 2 ont déjà causé beaucoup de dégâts. Le fils de l'humoriste Guy Bedos, à l'affiche dans Amour&Turbulences, tient à rétablir la vérité sur sa personnalité.

"On me décrit comme un dandy, playboy, homme à femmes", lâche Nicolas Bedos, dans une interview à l'Express Styles du mercredi 20 mars. Si l'humoriste joue un personnage de coureur de jupons dans son dernier film Amour&Turbulences, il assure que ce n'est qu'un rôle, qu'une réputation. Le vrai Nicolas Bedos serait bien loin de ça, plutôt un "ancien alcoolo, enfermé dans ses livres, torturé, sombre, décoiffé et terriblement romantique".

"J'ai commis des erreurs"

Conscient des critiques dont il fait l'objet ("vantard", "tête à claques", "mal aimable"), la plume du festival de Cannes 2011 tente de se justifier et de s'excuser : "J'ai commis des erreurs en croyant que les vannes au second degré qui faisaient rire mes copains lors des soirées passeraient à la télé. Du coup, j'ai à tort une image de sexiste, très ancrée chez certaines personnes. J'ai reçu des insultes quant à ma prétendue misogynie refoulée ou maquillée, sans pouvoir argumenter."

Humour déplacé ou incompris ?

Le brun ténébreux de 32 ans n'a pas vraiment un humour universel. Ses blagues noires, à prendre souvent au 3e voire 4e degré, ont à plusieurs reprises choqué son public. Après Jamel et ses "moches de montbéliard", Nicolas Bedos fait depuis janvier l'objet d'une plainte pour "injures publiques raciales" du CollectifDom. "Lorsqu'on a une relative grande gueule et que l'on est bien né, la seule façon de se faire remarquer est d'en rajouter dans la grimace. La mienne était diabolique", confie Bedos. Mais aujourd'hui il l'assure, le diable est devenu un ange.

Guy Bedos
Nicolas Bedos : retraite télé déjà annulée
Nicolas Bedos arrête (déjà) la télévision
Doria Tillier taille un costard à Nicolas Bedos : "Je ne savais pas qu'on suçait les potes !"
Nicolas Bedos dans On n'est pas couché : chroniqueur "libre et gratuit" de Laurent Ruquier
voir toutes les news de Guy Bedos Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème