3 photos
Voir le diapo
Deux candidats ont été éliminés lors du prime 4 de Nouvelle Star 2015 diffusé ce jeudi 12 février, sur D8. Malheureusement pour Nelson, il en faisait partie. De quoi le déprimer ? Pas vraiment. Lors de son interview pour PureBreak, il a avoué ne pas être vraiment déçu de son départ. Il est également revenue sur le statut de favorite d'Emji.

"J'en voulais un peu à Yarol et au coach"

Comment te sentais-tu avant le prime sachant que cette semaine, dans Nouvelle Star 2015, tu avais deux chansons à interpréter ?

Nelson : Au début, je me sentais un peu mal à l'aise. Savoir qu'il y avait deux chansons à interpréter et en plus, deux candidats qui allaient être éliminés, ça a rajouté beaucoup de stress. Mais au final, j'ai mis ce stress de côté et je me suis dit 'on verra comment ça se passera' et... ça s'est mal passé (rires). Mais ce n'est pas grave, je reste très fier de moi, parce que je ne m'attendais pas à finir au théâtre quand j'ai passé le casting à Paris et encore moins sur les primes. Arriver jusqu'au quatrième direct, c'est quelque chose de fou.

Pas trop déçu d'avoir été éliminé donc ?

Un peu quand même, parce que je quitte les autres candidats, on a tissé des liens très forts. Mais globalement je garde de très bons souvenir de Nouvelle Star.

Tu as interprété Wonderwall pour ta première prestation, une chanson que tu as l'habitude de chanter. Mais le coach t'a demandé de l'interpréter de façon plus posée. Est-ce une chose qui t'as déstabilisé ?

Un peu, parce que j'étais plus partant pour la version originale qui était plus aiguë. Mais au final, avec le coach, on s'est mis d'accord pour faire une version très pop-anglaise, dans une tonalité plus basse. Malheureusement, ça n'a pas très bien marché. Pourtant, je me sentais très bien pendant ma prestation. Mais bizarrement, j'ai ressenti une espèce de situation d'au revoir, c'est drôle.

Au final, Yarol Poupaud t'as reproché d'avoir fait une interprétation trop gentille. En voulais-tu à la personne qui t'as conseillée à ce moment-là ?

J'en voulais un peu à Yarol et au coach, parce que l'interprétation gentille, ce n'est pas très important. Le plus important, c'est ce que l'on est sur la scène, ce que l'on dégage et ce que l'on chante. Mais bon, ce sont des conseils et ce n'est pas bien méchant.

André Manoukian t'as clairement fait comprendre que parfois, il ne faut pas écouter les conseils. Regrettes-tu de ne pas d'être imposé face au coach du coup ?

C'est vrai que j'aurais dû faire ma propre version. Mais quand on s'était mis d'accord avec le prof de chant, on s'est dit qu'il fallait faire un truc intense, calme et posé. J'ai mal interprété cet espèce de mélange d'émotions au live, donc ça n'a pas fonctionné.

Ta deuxième prestation sur Gaby Oh Gaby a beaucoup plus fait l'unanimité et tu semblais plus à l'aise dans cet univers qui n'est pas rock. Pourquoi donc avoir voulu misé sur du rock au début des primes, un univers qui séduisait moins les jurés, le public et qui semblait moins te correspondre ?

On me considérait comme le rockeur de la bande, parce que j'ai interprété Light My Fire des Doors lors du premier prime je pense. A chaque fois, on me mettait des trucs très hard à la guitare, des trucs vraiment très forts et ça ne me correspondait pas vraiment. Je repensais toujours à ma prestation sur Creep de Radiohead lors de mon casting à Paris et je me disais depuis le début des directs que c'était ça que je devais faire lors des primes. Mais on m'a malheureusement défini comme le rockeur. J'ai un peu forcé l'équipe à me donner des trucs un peu plus calmes. C'est vrai qu'avec mon groupe, on fait un medley en ce moment, on part des années 50 et on finit avec les années 90, ça monte en puissance au fur et à mesure. J'ai donc l'adrénaline qui monte et là je me sens à l'aise. Mais en solo, je fais de la compo très calme. Je suis plus à l'aise dans un registre pop-folk.

On peut donc s'attendre à un projet dans ce style musical ?

Oui (rires). Il y a deux ans, j'ai commencé à enregistrer des compos en français et quelques unes en anglais, donc j'ai un EP qui est prêt à être maquetté. Il n'y a plus qu'à enregistrer et éventuellement à faire un album. Après, on m'a contacté pour faire un Festival à Lyon en juillet, on verra ça avec le groupe. Puis il y a une agence de mannequin qui veut m'embaucher apparemment, donc on verra.

"Les rouges du public lors des deux premiers primes étaient très durs à digérer"

As-tu pu discuter avec les jurés après ton élimination ?

Oui, André Manoukian était très déçu de mon élimination et celle de Maëva. Puis on a discuté tous ensemble et on s'est dit qu'il faudra rester en contact et "s'entre-aider".

Lors des deux premiers primes, le public t'as mis des rouges. Comment as-tu vécu cela ?

Les rouges du public lors des deux premiers primes étaient très durs à digérer, mais au final, j'ai gardé un esprit positif. Je me suis dit que ce n'est pas la couleur qui compte, mais les votes. On a discuté de ça avec Sinclair et il m'a dit que quand on met du rouge, ce n'est pas pour te mettre au fond du gouffre, mais pour inciter le public à voter plus. Parce que quand on a des gens qui nous soutiennent à fond et qu'ils voient que les jurés ou le public a mis du rouge, il vote plus.

Aimerais-tu de nouveau participer à une émission comme Nouvelle Star ?

Pour le moment non. J'aimerais bien juste refaire l'épreuve du casting et du théâtre de Nouvelle Star, parce que ça m'a beaucoup plu. Et, c'est un peu sadique ce que je vais dire, mais j'aimerais y retourner pour voir un peu la terreur des autres candidats au théâtre, alors que moi je serai sans doute un peu plus à l'aise (rires) Mais je n'aimerais pas spécialement revivre les primes, je ne sais pas pourquoi... mais je pense que j'en ai déjà pris un peu plein la gueule donc ça m'a suffi.

Quels candidats soutiens-tu ?

Martial, c'est un showman ce gars. Il envoie le pâté à chaque fois sur un prime et même quand il fait de l'émotion, ça reste intense. Evidemment, il y a aussi Emji qui a une voix fabuleuse et ça reste une chanteuse hors pair, elle fait ce qu'elle veut avec sa voix. Et il y a Mathieu aussi.

As-tu un pronostic pour la finale ?

Je pense qu'en finale, il y aura Martial et Emji et qu'Emji va gagner.

C'est vrai qu'Emji fait figure de favorite. Est-ce une chose qui apporte des tensions dans le groupe ?

Un peu. Entre nous, on se dit qu'elle est un peu l'ennemi public numéro 1, elle récolte les bleus. Elle a un style de vie très sain, on la définissait comme la mamie tisane, parce qu'elle boit toujours des trucs à la menthe, du thym, du romarin ou je ne sais quoi, mais elle fait très attention à sa voix. Elle se préserve et reste enfermée dans sa chambre à réviser les chansons, elle est vraiment à fond et se concentre un maximum. Tandis que nous entre potes, on sort, on rigole, on regarde des films, on révise nos chansons ensemble.

Propos recueillis par Atika Nasri. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com

Nouvelle Star 2015
Nouvelle Star de retour sur D8 : Enora Malagré ou Matthieu Delormeau à l'animation ?
Emji (Nouvelle Star 2015) : "Toboggan donne un échantillon des couleurs qu'il y aura dans l'album"
Nouvelle Star : Elodie Frégé, Sinclair et André Manoukian parodient The Voice dans TPMP
Mathieu (Nouvelle Star 2015) : "Il y a des petites choses en route"
voir toutes les news de Nouvelle Star 2015 Découvrir plus d'articles