Naps qui fait partie de Bande organisée sur l'album "13'Organisé" avec Jul ou encore Soso Maness (en interview pour PRBK) aurait été accusé de viol
Le rappeur marseillais est surtout connu pour son tube La Kiffance et sa participation à l'album "13'Organisé". Mais l'ami de Jul ne fait pas parler de lui avec sa musique en ce moment, mais avec une affaire de viol supposé. Naps est accusé par une jeune de 20 ans de viol. Après sa plainte, une enquête en flagrance aurait été ouverte. Mais la star du rap a démenti dans un post Instagram, assurant : "J'ai rien fait".

Naps "mis en cause (...) dans une affaire de viol"

Le rappeur marseillais est connu pour son tube de l'été La Kiffance, qui a fait plus de 92 millions de vues sur YouTube. Son titre Favela en feat. avec Soolking était quant à lui dans le top 10 de l'été 2018 sur YouTube. Sans oublier qu'il fait partie de la Bande organisée sur l'album "13'Organisé", aux côtés des rappeurs de Marseille comme Jul, SCH, Soprano, Alonzo, Soso Maness, Kofs, L'Algérino ou encore IAM. Mais cette fois, c'est pour une affaire avec la justice que Naps fait parler de lui dans les médias, et non pour sa musique.

Selon Le Point, "le parquet a ouvert une enquête en flagrance" visant Naps. Il s'agirait d'une enquête pour viol, qui aurait été "confiée à la 2e DPJ, qui dépend de la direction régionale de la police judiciaire au sein de la préfecture de police de Paris". L'artiste serait "mis en cause depuis le 1er octobre" 2021 "dans une affaire de viol", après une plainte déposée par "une jeune femme de 20 ans".

"Elle affirme avoir subi un viol et ne pas avoir été en mesure de repousser l'agresseur présumé car tous ses membres étaient paralysés"

La supposée victime "affirme avoir passé la soirée du 30 septembre au 1er octobre en boîte de nuit où elle a croisé la star du rap". Elle et Naps "ont sympathisé au point de se rendre à l'hôtel ensemble. Elle affirme ensuite avoir subi un viol et ne pas avoir été en mesure de repousser l'agresseur présumé car tous ses membres étaient paralysés" précise l'article.

Les enquêteurs auraient donc demandé un examen toxicologique, mais "à ce stade, l'absorption de substances toxiques n'est pas avérée, le service d'enquête était ce mercredi dans l'attente de résultats toxicologiques. Selon une source proche de l'enquête, l'alcoolisation pourrait tout autant avoir diminué la conscience de la jeune femme". Le média a précisé avoir contacté les équipes du rappeur originaire de la cité d'Air Bel, mais "ni les manageurs ni le label de Naps n'ont répondu à nos sollicitations pour le moment".

Naps a démenti l'accusation de viol : "Ça salit mon nom alors que j'ai rien fait"

Naps a démenti l'accusation de viol. Dans un long post Instagram, le rappeur a assuré être innocent : "Ma team, je vois dans la presse les rumeurs qui circulent et re-circulent... Ça salit mon nom alors que j'ai rien fait, j'ai même pas été contacté par la police, je sais même pas de quoi il s'agit en vrai. Bref voilà". "Je conteste évidemment l'ensemble des faits allégués" a-t-il affirmé.

Il pense même à "déposer plainte pour dénonciation calomnieuse". "Clairement ca cherche à me nuire avant la sortie de Best Life", son album qui sort ce vendredi 8 octobre 2021. Naps a ajouté : "La justice fera son travail avec moi quand ils m'appelleront, et on lâche rien".