Mexique : un chef japonais a servi sa femme en raviolis
Mexique : un chef japonais a servi sa femme en raviolis
Au Mexique, un chef japonais a proposé sa femme au menu de son restaurant. Ne sachant que faire de son corps après l'avoir tuée, il a décidé de la cuisiner en raviolis et de la servir à ses clients. Bon appétit.

M. Xiung, un chef japonais installé au Mexique à Guadalajara, a proposé un drôle de mets à son menu : sa femme.

Sa femme cuisinée en raviolis

Au cours d'une violente dispute, M. Xiung a tué sa femme. Ne sachant que faire du corps de son épouse défunte, il a alors eu l'idée de la cuisiner en raviolis et brochettes yakitori puis de la servir au menu de son restaurant japonais. Résultat : les clients de son resto situé à Guadalajara au Mexique ont donc pu goûter sa femme pendant près d'une semaine.

"Un goût inhabituel"

C'est d'ailleurs l'un d'eux, surpris par le goût et la texture de la viande, qui a alerté la police. "Ce n'était pas le goût habituel, la viande était très amère et élastique. J'ai d'abord pensé que c'était du chien ou un animal errant comme il y en a tant au Mexique" a-t-il expliqué avant de confier : "Je suis horrifiée et dégoûtée d'apprendre que la viande n'était autre que de la chair humaine". D'après M. Xiung, sa femme a été au menu pendant près d'une semaine. Mais elle aurait pu l'être pendant beaucoup plus longtemps, puisque ses restes ont été retrouvés dans le frigo du restaurant.

Dans l'actu aussi : Chine : l'Etat confond peine de mort... et porno / François Hollande reçoit une Wii U d'Ubisoft : "Moi, président geek.." / Jeff Bezos : le big boss d'Amazon s'offre le Washington Post pour 250 millions de dollars / Etats-Unis : Bobby réélu maire de sa ville à seulement 4 ans

News
essentielles
sur le
même thème