4 photos
Voir le diapo
Meryem est devenue une star des réseaux sociaux depuis son pasage dans C'est mon choix en mars dernier. Sa réaction "Je suis pas venue ici pour souffrir, ok ?" est devenue virale, les internautes faisant d'elle un des memes les plus vus. Revenue sur le plateau d'Evelyne Thomas, la lyonnaise a avoué avoir déposé sa phrase, comme Nabilla Benattia avec son "Non mais allô".

Meryem continue de faire le buzz

En mars dernier, les téléspectateurs ont découvert Meryem dans C'est mon choix sur Chérie 25. Venue se confier sur sa phobie des cafards, elle avait créé le buzz en criant dans l'émission d'Evelyne Thomas : "Je ne suis pas venue ici pour souffrir, ok ?", après avoir vu un homme déguisé en cafard sur le plateau.

Une réaction qui est rapidement devenue culte sur Twitter, les internautes s'amusant à détourner tous les sujets d'actualité avec le visage et l'hôtesse d'accueil vivant à Lyon. Meryem est carrément devenue l'un des memes les plus vus !

Elle avait ensuite encore pété un plomb dans le Mad Mag sur NRJ12, Ayem Nour lui demandant même en rigolant de devenir chroniqueuse du programme tant les twittos l'adorent. Face à ce succès incontrôlable, la star des réseaux sociaux a avoué avoir déposé sa désormais célèbre phrase.

Comme Nabilla Benattia, elle a déposé sa phrase

De retour sur le plateau de C'est mon choix ce mardi 16 mai 2017, l'invitée d'Evelyne Thomas a expliqué : "J'ai déposé ma phrase car j'ai vu plusieurs enseignes l'utiliser parce que ça fait de la pub", donc "j'étais obligée".

Comme Nabilla Benattia et son fameux "Non mais allô quoi", Meryem a donc déposé sa réaction : "Je ne suis pas venue ici pour souffrir, ok ?". D'ailleurs, la lyonnaise a confirmé à Evelyne Thomas que les gens la comparent à Nabilla Benattia.

Mais attention, contrairement à ce que certains pourraient penser, ce n'est pas pour autant que celle qu aurait refusé de participer à des émissions de télé-réalité gagne de l'argent à chaque fois que quelqu'un dit sa phrase.