Être heureux et gros à la fois ? Impossible pour Maurane. C'est en tout cas l'opinion qu'a partagée la jurée de Nouvelle Star, lors d'une récente interview à la radio. Pas sûr que ses propos fassent l'unanimité, comme ses nombreuses déclarations lâchées sur Twitter par le passé.

Maurane, adepte du tweetclash

Maurane adore s'exprimer sur Twitter. La jurée de Nouvelle Star y fait pourtant surtout parler d'elle à cause de ses clashs ou de ses craquages en tous genres. Invitée dans l'émission "Dans le rétro..." sur France Bleu, la chanteuse est revenue sur ces moments de tensions et de franc-parler partagés avec les internautes et entre autres sur des tweets échangés avec une jeune femme qui avait taclé son rôle d'égérie de la marque Weight Watchers. "Je comprends, en regardant votre photo de profil, je me dis que la jalousie c'est vraiment c*n" lui avait-t-elle répondu, un tweet qu'elle n'assume plus aujourd'hui.

"Il n'y a pas de gros heureux"

"Quand j'ai vu sa réaction, j'ai vraiment vu de la souffrance chez cette femme, ce qui prouve quand même que ses kilos sont pas très assumés", a-t-elle confié au micro de la radio, ce 6 février. Si Maurane essaye visiblement de se racheter une conduite en exprimant quelques regrets, les propos qu'elle a lâchés par la suite devraient faire de nouveau couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux. "Moi je pense qu'il n'y a pas de gros heureux. Moi j'ai encore des kilos à perdre et je sais que quand j'en prends... Déjà, rien que pour la santé, ça ne rend pas heureux." Le bonheur incompatible avec l'embonpoint ? Pour la chanteuse, clairement.

Elle persiste et signe : "Ça n'est pas compatible avec le bonheur les kilos, c'est une souffrance les kilos." C'est dit.

A lire aussi : Nouvelle Star : les votes par SMS gratuits dès la saison prochaine ? / Nouvelle Star 2014 : Olivier Bas dans le clip d'un candidat... recalé

Maurane
Mort de Maurane : Cyril Hanouna, Cristina Cordula... les stars lui rendent hommage
Maurane : être gros et heureux ? "Ça n'est pas compatible"
Mauranne craque sur Twitter : "Je vous emm*rde"