Masculin Singulier parodie les Youtubeuses beauté depuis août 2014
Masculin Singulier parodie les Youtubeuses beauté depuis août 2014
Depuis quelques années, le nombre de blogueuses et YouTubeuses beauté a explosé. Une tendance qui a poussé Guilhem (aka Pornkid sur Twitter), un jeune parisien, à lancer sa propre chaîne, Masculin Singulier, sur laquelle il parodie ces fameux tutos féminins qui vous apprennent comment personnaliser vos ongles ou comment vous maquiller en dix secondes top chrono. L'émission Clique a pu rencontrer le YouTubeur. Voici son portrait.

Depuis août 2014, Guilhem réalise des tutos beauté (nail-art, maquillage, cuisine...) pour le moins délirants qu'il poste sur sa chaîne Masculin Singulier. Et si ses vidéos commencent à se faire un nom sur les réseaux sociaux, c'est principalement dû au fait qu'il s'agit de tutos... parodiques ! Dans ses différentes productions hilarantes, il se moque en réalité des Youtubeuses beauté qui fleurissent sur la plate-forme de Google. Et son succès naissant - sa chaîne compte moins de 3000 abonnés - a poussé l'émission Clique à le rencontrer.

Masculin Singulier, une critique d'Enjoyphoenix ?

Ce Marseillais de 27 ans, diplômé en photographie, introduit son univers déjanté en évoquant sa première expérience avec un "tag boyfriend "[des vidéos où deux amoureux se présentent, ndlr]. "J'étais scotché par ce que je voyais, ces gens qui étalaient leur vie privée comme ça", explique-t-il. Mais c'est à l'été 2014, en découvrant la YouTubeuse Enjoyphoenix (suivie par un million de personnes), qu'il décide de lancer son projet. "J'ai attendu la rentrée, j'ai lancé ça un peu à tâtons et en fait ça a marché, dès le début les gens étaient assez réceptifs."

Un public mature et adepte du second degré

Depuis, Guilhem - membre du duo Le Club avec son ami Pierre - poste régulièrement des tutos improbables de 3 et 6 minutes. "C'est plus court que ce que font les Youtubeuses, qui parlent beaucoup : leurs vidéos durent entre 15 et 20 minutes", raconte-t-il. Un format qui a rapidement conquis les garçons, âgés généralement de plus de 25 ans. "Ca m'a surpris de voir que c'était en majorité des mecs ! Ils ne sont pas tout jeunes, parce que je pense qu'ils ont plus les clés pour saisir mon second degré", analyse le YouTuber qui ne vit pas de ses vidéos.

Le modèle américain en ligne de mire

Côté humour, il explique s'inspirer du modèle comique américain. "J'ai toujours été assez impressionné par les shows américains, les writings rooms avec 20 30 mecs qui écrivent des blagues pour des mecs." Concernant son personnage très efféminé, il confirme "jouer sur l'ambiguïté". "Mon personnage se caricature souvent, disant qu'il n'est pas gay mais se contredit juste après. J'aimerais bien me faire du make-up avec un pote, faire une sorte de performance où je me ferais un contouring sur la gueule", lance-t-il. On veut voir ça !

Masculin Singulier
Masculin Singulier
A lire aussi : Studio Bagel : un collectif moins libre après le rachat par Canal+ ? / Attention, instant émotion : ces jumeaux annoncent à leur père qu'ils sont gays / Shy'm : Seb la Frite se moque du clip de L'Effet de serre
News
essentielles
sur le
même thème