Marion Bartoli serait-elle malade ? Alors qu'elle inquiĂ©tait ses fans par sa maigreur extrĂȘme, l'ex tenniswoman niait en bloc tout problĂšme de santĂ©. Mais aujourd'hui, elle a fait des rĂ©vĂ©lations choc., avouant souffrir d'un virus...

Maigre, squelettique... Des photos de Marion Bartoli inquiĂ©taient les internautes. Et pour cause, l'ex tenniswoman a perdu presque 20 kilos depuis l'annonce de sa retraite en 2013. Encore plus impressionnant que Nabilla ou encore Capucine Anav ! Si certains fans pensent qu'elle est malade, elle tenait Ă  les rassurer : "J'aime mon nouveau corps. J'ai le mĂȘme corps aujourd'hui que quand j'avais 16 ou 17 ans. Je suis fine mais c'est ma carrure naturelle. Je suis trĂšs heureuse".

Visiblement Ă©nervĂ©e, elle ajoutait mĂȘme : "Tout le monde fait des commentaires, ils disent qu'on est trop maigre, trop ci, trop ça. Si on commence Ă  penser Ă  ce que les autres pensent, on ne pourra jamais faire plaisir Ă  tout le monde et on ne sera jamais heureux".

Elle doit se faire hospitaliser !

Pourtant, il semblerait qu'ils aient raison. Se faisant Ă©carter du double fĂ©minin du tournoi senior de Wimbledon pour "raison mĂ©dicale", la jeune femme de 31 ans niait tout problĂšme de santĂ©. Pourtant, quelques jours plus tard, Marion Bartoli faisait des rĂ©vĂ©lations choc Ă  Paris Match : elle a confiĂ© souffrir d'un virus qui l'empĂȘche de manger et l'oblige Ă  se faire hospitaliser : "J'ai un virus que mon corps combat. C'est la raison pour laquelle il ne me laisse rien manger. Je vais devoir entrer en clinique, en Italie, Ă  la fin de Wimbledon".

Marion Bartoli
Marion Bartoli đŸŽŸ trop maigre et bientĂŽt hospitalisĂ©e ? Ses rĂ©vĂ©lations choc sur sa maladie â˜č
Marion Bartoli trop maigre ? Des photos inquiĂštent le web đŸ˜Č, elle rĂ©pond
La Fouine, Malika MĂ©nard... tous fans de la ligne de sneakers de Marion Bartoli
Marion Bartoli en couple avec Richard Gasquet et Gael Monfils ? La gaffe dans TPMP
voir toutes les news de Marion Bartoli DĂ©couvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
mĂȘme thĂšme