Logement étudiant : l'infographie qui confirme les galères
Logement étudiant : l'infographie qui confirme les galères
Appartement, résidence étudiante, colocation... ou chez les parents ? Quel logement les étudiants choisissent-ils pour leurs premiers pas dans l'enseignement supérieur ? Quels sont leurs critères ? Leur budget ? Diplomeo, la première plateforme d'orientation en ligne, a dévoilé une infographie représentant la galère du logement pour les étudiants.

Il ne fait pas bon d'être jeune et pauvre en 2018. Dès une étude se consacrant à leur situation voit le jour, elle n'est jamais très positive. Mi-octobre 2018, l'Office National des Statistiques (ONS) déclarait que la moitié des jeunes âgés de 22 à 29 ans n'ont pas d'argent de côté et ceux qui en ont en ont très peu. Qui dit pas d'argent, dit galère pour trouver un appart, surtout lorsque l'on est étudiant ! C'est justement l'objet de cette étude révélée par Diplomeo, la première plateforme d'orientation en ligne et menée auprès de 1374 jeunes de 17 à 25 ans.

1/3 obligé de rester chez les parents

Qu'ils débarquent à Lille, Lyon, Rennes ou Paris, qui fait partie du top 10 des meilleures villes pour les étudiants, quel type de logement choisissent-ils ? Combien celui-ci leur coûte-t-il ? Si 3/4 d'entre eux disent s'adapter avant tout au cursus qu'ils veulent et non à la ville, 35 % des étudiants interrogés sont contraints de vivre chez leurs parents. 24 % ont fait le choix de prendre leur propre appartement, 16 % se sont tournés vers la résidence étudiante et 12 % expérimentent la colocation.

Un loyer trop élevé

Il n'est pas toujours facile de trouver un appartement - 67 % disent avoir rencontré des difficultés lors de leur recherche de logement cette année et 73 % trouvent le montant des loyers trop élevé. Pour info, 64 % dépensent entre 300 et 600 euros par mois dans leur loyer. Un sacré budget pour un étudiant ! Voilà l'infographie dévoilée par Diplomeo.

Logement étudiant : l'infographie qui confirme les galères
Logement étudiant : l'infographie qui confirme les galères