Les pires placements de produits proposés aux YouTubeurs
Des placements de produits bien réalisés peuvent donner naissance à de bonnes vidéos. Pourtant, comme l'ont confié Andy Raconte, Jojol ou encore Chris fait le show, certaines marques n'hésitent pas à proposer n'importe quoi, sans réfléchir aux intérêts des vidéastes et des fans.

Les pires placements de produits proposés aux YouTubeurs

Comme on peut régulièrement le découvrir sur YouTube, de nombreux vidéastes n'hésitent pas à effectuer un placement de produit au cours d'une vidéo afin de gagner un peu d'argent. Et alors qu'une partie du public a encore du mal à accepter une telle pratique, les différents créatifs assurent passer beaucoup de temps à réfléchir à ces opérations en amont et à choisir celle qui conviendra le mieux à la chaîne et qui gênera le moins les fans.

Et pour cause, comme l'ont confié certains YouTubeurs lors du dernier ApéroTube, s'ils reçoivent de nombreuses propositions chaque semaine, rares sont celles qui peuvent être réellement appréciables pour tout le monde. Au contraire, ces idées de partenariats sont souvent aussi bizarres qu'inutiles.

Sextoys et piratage au programme

Ainsi, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo ci-dessus, Andy a par exemple eu le droit à une proposition très sexy : "C'était un partenariat avec des sextoys. C'était juste pour en parler mais t'as envie de dire 'Pourquoi je ferais ça sur ma chaîne ?'. C'est juste bizarre". Une situation (presque) identique à celle de Dimitris Kad, qui a de son côté avoué : "Une fois j'ai reçu un mail et c'était Manix (préservatifs). C'était un peu chelou, j'ai pas voulu."

Toutefois, si eux, Chris fait le show ou encore TartinEx ont tous eu le droit à des demandes très particulières, c'est bien le vidéaste Jojol qui s'est retrouvé avec la proposition la plus WTF : "C'était une opé pour présenter un logiciel et derrière c'était un logiciel qui piratait l'ordinateur des abonnés. Et c'est pas une blague".

News
essentielles
sur le
même thème