Attention si vous roulez en trottinette : vous avez désormais des règles à respecter. Vitesse maximale, âge minimal, obligations, interdictions, équipements... les usagers doivent, dès ce samedi 26 octobre 2019, respecter le nouveau Code de la route, au risque d'écoper d'amendes allant jusqu'à 1500 euros ! De son côté, Lime a également décidé de serrer la vis.

Si, aujourd'hui, les trottinettes font partie intégrante de la circulation routière, elles sont à l'origine de plus en plus d'accidents. Cet été, une youtubeuse perdait la vie dans un accident de trottinette électrique. Carlito, du célèbre duo McFly & Carlito, était lui aussi victime d'un accident de la route alors qu'il roulait en trottinette. Verdict : double entorse de la cheville et du genou. Au total, en France, 284 blessés et 5 tués à trottinette et à rollers ont été recensés par la sécurité routière en 2017.

Les trottinettes électriques intégrées au Code de la route

Face à ces chiffres inquiétants, un décret a été publié au Journal officiel pour encadrer leur usage et les intégrer dans le Code de la route. Dès ce samedi 26 octobre 2019, date à laquelle le texte entrera en vigueur, il sera en principe interdit de rouler sur le trottoir et de monter à deux sur une trottinette électrique. Les usagers devront privilégier les pistes cyclables. L'âge minimum du conducteur est fixé à 12 ans. En ville, il sera possible de garer sur les trottoirs "à condition de ne pas gêner les piétons". En cas d'infraction, les usagers risquent une amende de 135 euros.

Vitesse maximale, âge minimum, amende...

Alors que la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h, ceux qui la dépassent pourront écoper d'une amende allant jusqu'à 1 500 euros (3 000 euros en cas de récidive). Enfin, "lorsqu'il circule la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante", le conducteur devra porter soit un gilet de haute visibilité, soit un équipement rétro-réfléchissant.

Lime fait payer la mise en fourrière

Autre changement pour les usagers de Lime : l'entreprise fera payer la fourrière aux clients mal garés. Ainsi, ces derniers pourront payer 59 euros, sachant que l'amende pour mauvais stationnement s'élève à 35 euros à Paris et 49 euros de mise en fourrière, soit 84 euros, plus 10 euros par jour. "Aujourd'hui, dans le cas où une trottinette serait mis en fourrière ou signalée par les autorités pour mauvais stationnement, l'amende devra être réglée par le dernier utilisateur. Pour ce faire, Lime vérifiera le positionnement du véhicule grâce au numéro de la trottinette ainsi que la photo prise par l'utilisateur à la fin de son trajet, permettant d'assurer le verrouillage de cette dernière", explique-t-on. Les usagers devront donc redoubler de vigilance !

News
essentielles
sur le
même thème