C'est un fait, les jeux vidéo sont de plus en plus réalistes. Mais ces prouesses techniques, toujours plus impressionnantes, dérange plus qu'elle ne fascine, notamment avec l'abondance des jeux dits violents. A quelques mois de la tuerie de Newton, une étude démontre que, selon les américains, les jeux vidéo sont plus

C'est un fait, les jeux vidéo sont de plus en plus réalistes. Mais ces prouesses techniques, toujours plus impressionnantes, dérangent parfois autant qu'elles ne fascinent, notamment avec l'abondance des jeux dits violents. A quelques mois de la tuerie de Newton, une étude démontre que, pour les Américains, les jeux vidéo sont plus dangereux que les armes à feu.

Avec la recrudescence d'incidents meurtriers aux Etats-Unis, que ce soit la fusillade de Columbine en 1999 ou plus récemment la tuerie de Newton, de nombreuses questions se posent sur leurs origines. Les jeux vidéo sont très vite devenus les boucs-émissaires des politiques qui pointent du doigt l'ultra-réalisme des jeux dits violents comme source principale. Un point de vue que partage visiblement le public américain.

Les américains contre les jeux vidéo
Dans une enquête menée par l'institut Public Policy Polling, visant à déterminer qui remportera les primaires de 2016, apparaissait la question suivante : Pour vous, quelle est la plus grande menace pour la sécurité en Amérique : les armes à feu ou les jeux vidéo violents ? Les résultats sont édifiants. Les américains craignent bien plus des productions à succès comme GTA 5 ou Crysis 3 que le flingue caché sous le matelas de leur voisin.

Le NRA jubile
67% des 800 personnes interrogées ont donc répondu les jeux vidéo contre seulement 14% pour les armes à feu. Les 19% restants ne se sont tout simplement par prononcés. De quoi apporter de l'eau au moulin du NRA dont l'objectif est de promouvoir les armes à feu aux Etats-Unis. Pour rappel, cette enquête fait écho à une autre étude sur les effets des jeux vidéo sur les plus jeunes. Elle avait été demandée par Barack Obama suite à la tuerie de Newton.

Bientôt les cambrioleurs braqueront les américains avec leurs copies de Call of Duty plutôt qu'avec un Glock...

News
essentielles
sur le
même thème