Les Anges : drogue, prostitution, alcool... Jeremstar sort du silence et raconte ce qu'il a vu
Drogue, harcèlement, violences, alcool, acharnement... la polémique sur l'émission Les Anges continue ! Aujourd'hui, Jeremstar a décidé de témoigner à son tour pour raconter les scènes choquantes auxquelles il a assisté lorsqu'il travaillait dans le milieu de la télé-réalité, mais aussi pour confirmer la présence de drogue et d'alcool sur les tournages et les accusations sur la prostitution.

La télé-réalité n'est pas du tout un milieu inconnu pour Jeremstar. Le blogueur a souvent fait réagir avec ses interviews baignoires avec des candidats et ses scoops sur les émissions, mais il a surtout créé une véritable tempête avec la sortie de son livre "La vérité toute la vérité", dans lequel il dénonce la prostitution et la présence de drogue dans ce domaine. Aujourd'hui, Jeremstar a une nouvelle fois décidé de sortir du silence pour réagir à la polémique autour de l'émission Les Anges.

"Le harcèlement passe par la persécution, l'isolement, des menaces"

Suite aux révélations d'Angèle Salentino, Rania, Rawell et Nathanya, les candidats sont de plus en plus nombreux à témoigner sur l'affaire. C'est notamment le cas de Sarah Fraisou, qui s'est exprimée en larmes dans TPMP, Raphaël Pépin ou encore Thomas, aka Toto. De son côté, Jeremstar a pris la parole dans sa vidéo YouTube intitulée "La vérité sur la télé-réalité". Il revient d'abord sur le harcèlement dont a été victime Aurélie Preston durant Les Anges 8 : "Aurélie a attaqué la production en justice. Elle aura la réponse du procès courant mai. Elle est l'une des rares candidats à avoir été jusqu'en justice pour dénoncer ce qu'elle a subi dans les programmes."

"Le harcèlement passe par la persécution, l'isolement, des menaces, des insultes, des violences et des préjudices professionnels", explique-t-il ensuite avant de confier : "Vous voyez bien ce qu'il se passait à l'époque. Pourquoi on vient de se rendre compte qu'il y a du harcèlement dans ces programmes. Ce sont des candidats problématiques qu'on reprend chaque année, qui pour briller ont besoin d'écraser les autres, de les victimiser, de les rejeter, de les piétiner de les humilier, de les pousser à bout. Ce sont toujours les mêmes et pourtant, ces candidats sont repris."

Jeremstar poursuit : "J'ai entendu des notes audio de certains membres de production de télé-réalité qui expliquaient à une candidate pourquoi elle était moins payée que les autres. Elle ne faisait pas partie des grosses têtes et n'était pas assez dans les clashs. Ce sont toujours les mêmes avec qui il y a des problèmes de violences, de harcèlement (...) A quel moment va-t-il y avoir une évolution et ces personnes vont se remettre en question. Pourquoi on prend encore ces gens-là ?"

Il conclut la partie sur le harcèlement en expliquant qu'il n'a "jamais vu le psychologue" engagé pour s'occuper des candidats : "On ne me l'a jamais proposé."

"Il y a deux types de prostitution"

Jeremstar passe ensuite à la partie prostitution : "Ça n'est absolument pas nouveau. Déjà, il y a deux types de prostitution. On a la prostitution imposée par certaines productions c'est-à-dire, faire tapiner une candidate à l'antenne pour qu'elle couche et qu'elle fasse des audiences (...) On a également celle qui se passe en dehors. Pendant longtemps, des hommes de pouvoir étaient très attirés par les candidates de télé-réalité (...) Pas mal de candidates participaient à des programmes en vue de se vendre plus cher à la sortie. Il faut savoir qu'à l'époque, il n'y avait pas les placements de produits."

Le blogueur avoue même avoir été témoin de certaines scènes : "Sur plusieurs tournages et émissions, je l'ai entendu, je l'ai constaté et je l'ai vu. À une époque, j'étais ami avec des producteurs, je les fréquentais, j'entendais des choses. J'ai entendu une fois 'elle, on va la faire venir. De toute façon, elle va coucher avec machin, ça sera très simple. C'est la chair audience'. Certaines candidates étaient vraiment considérées comme des morceaux de viande. Il y a toujours eu un gros problème sur la perception de la femme dans la télé-réalité."

"Si elles ne couchaient pas et qu'elles ne faisaient pas d'histoires de c*l à l'antenne, elles étaient virées. Ce ne sont pas des conneries et la prostitution a toujours existé (...) Je me suis déjà retrouvé dans des soirées où les candidates étaient droguées et où il y avait des mecs chelous avec qui elles avaient des relations tarifées. C'était en plus des candidates à l'antenne", ajoute-t-il.

"J'ai retrouvé une candidate dans le coma"

Et pour terminer, Jeremstar confirme la présence de drogue sur les tournages de certaines émissions et dévoile des infos chocs : "Certains membres de certains programmes de télé-réalité demandaient à des candidats, en France, d'en ramener sur le tournage. Je me souviens d'une candidate qui avait mis de la drogue dans un tampon (...) Elle a pris l'avion avec un tampon rempli de cocaïne pour le ramener sur le tournage parce que le rédac chef d'une émission lui avait demandé de transporter ces substances illégales. C'est arrivé à plusieurs reprises."

Il dénonce : "Je me souviens que sur certains tournages, des candidats partaient en ville en jour off et disaient à voix haute qu'ils allaient se procurer de la drogue. Il les ramenaient sur les lieux du tournage pour se faire des petites soirées quand les caméras sont éteintes et pendant les jours off. Donc oui, il y avait de la drogue au même titre qu'il y avait de l'alcool transporté dans les valises, caché et utilisé sur les tournages avant que certains partent en séquence".

Jeremstar raconte ensuite que certains candidats avaient aussi une addiction à la drogue en dehors des émissions : "J'en ai vu plusieurs prendre de la drogue dans les loges des boîtes de nuit (...) J'ai retrouvé une candidate dans le coma, dans une loge. J'ai dû appeler les pompiers, elle était complètement en overdose, il a fallu la réanimer, elle est partie en urgence ! Ce sont les répercussions de ce système nocif et très mal encadré."

Jeremstar
Les Anges : drogue, prostitution, alcool... Jeremstar sort du silence et raconte ce qu'il a vu
Jeremstar clashe les influenceurs et les placements de produits : "Ces arnaques sont honteuses"
Jeremstar : interviews baignoires, la télé-réalité, ses projets... Il se confie en Match ou Next
Jeremstar reçu par le gouvernement pour lutter contre le cyber-harcèlement : "je repars confiant"
voir toutes les news de Jeremstar Découvrir plus d'articles