Jordy Hurdes a ému la Toile avec une vidéo dans laquelle il décrit et montre les ravages de son addiction à l'ecstasy
Jordy Hurdes, un Australien de 20 ans, bouleverse actuellement la Toile. Le 23 novembre dernier, ce jeune homme, atteint de graves problèmes nerveux suite à la consommation d'ecstasy, a partagé sur Facebook une vidéo dans laquelle il met en garde les internautes contre les effets de cette drogue. Un témoignage touchant.

Jordy Hurdes, une victime de la drogue

L'ecstasy est un poison. Malheureusement, Jordy Hurdes n'en a pris conscience que trop tard. Le 21 novembre dernier, ce jeune australien de 20 ans a partagé sur son compte Facebook une photo le montrant sur un lit d'hôpital. Un cliché peu rassurant, accompagné d'une légende dans laquelle il explique être hospitalisé suite à la prise d'une drogue (sans citer laquelle) : "Ce n'est pas pour la compassion, c'est pour que cela se sache. Sortir et s'amuser, c'est bien. Et prendre des drogues semble être une option amusante et vous ne pensez pas que cela puisse changer votre vie. J'ai la chance d'être envie, mais il y a la possibilité que je souffre d'un dommage cérébral et nerveux permanent. S'il vous plaît, ne choisissez pas cette option parce que vous ne savez pas ce qu'il peut vous arriver."

>> Trop mignon : des enfants attachent des manteaux chauds dans les rues pour les SDF

"S'il vous plaît, ne tombez pas la-dedans"

Quelques jours plus tard, Jordy décide de filmer les effets de ces "dommages cérébraux et nerveux" et révèle que son hospitalisation fait suite à la consommation de MDMA, aussi appelée ecstasy. Une vidéo pour le moins effrayante dans laquelle l'étudiant, atteint de graves tremblements, met en garde les internautes contre les dangers de cette drogue. "Voici ce qu'il s'est produit. Aujourd'hui, la fête est à son paroxysme en Australie. Comme l'ecstasy, la plupart d'entre vous doivent le savoir (...) Maintenant il faut que j'attende pour savoir si je vais continuer à trembler, comme vous pouvez le voir en ce moment. Et je ne sais pas non plus si mon bégaiement va s'arranger", raconte-t-il.

>> Phuc Dat Bich : le nom le plus improbable du monde et boycotté par Facebook était un fake !

Et d'ajouter avec beaucoup d'émotion : "S'il vous plaît, ne tombez pas là-dedans. On a l'impression que ce n'est qu'un jeu, mais pour une pauvre pilule à 25 dollars, ça ne vaut pas le coup." Un avertissement qui a très rapidement bouleversé les internautes. Pour preuve, depuis sa publication, la vidéo - à découvrir dans notre diaporama - a été vue plus de 2.6 millions de fois et a été partagée près de 92.000 fois. En espérant que Jordy hurdes donne l'envie à certains de délaisser cette pilule - mais aussi beaucoup d'autres - dont les effets peuvent être terribles...

Source : Le Plus du Nouvel Obs