Lana, surnommé le chien le plus triste du monde, avait ému Facebook
Lana, surnommé le chien le plus triste du monde, avait ému Facebook
Il y a quelques jours, un refuge canadien avait alerté les internautes sur Facebook en publiant la photo d'une chienne laissée à l'abandon. Lana, rapidement surnommée "le chien le plus triste du monde", posait la tête baissée et l'air morose... Mais grâce à la magie d'Internet, l'appel de détresse de ce labrador a été entendu, et Lana a désormais retrouvé une famille d'accueil. Coeur avec les... pattes !

Une chienne triste et déprimée

Si vous aviez vu passer cette photo, vous auriez sans doute aussi craqué. Le 24 octobre dernier, le refuge Rescue Dogs Match basé à Toronto publiait le cliché d'une chienne prénommée Lana, la tête baissée, l'air franchement tristoune. Après avoir été recueillie toute petite dans ce refuge, ce jeune Labrador avait enfin été adopté par une famille. Mais quelques jours après, la famille avait décidé de l'abandonner à nouveau. Et Lana avait très mal vécu le retour au refuge, refusant de jouer, de manger ou de se promener...

> A lire aussi : Le chien "volé" à un SDF à Paris a été rendu à son propriétaire - Athéna, la chienne enterrée vivante va mieux - Emouvant : il retrouve son chien après 8 ans de séparation

Lana a retrouvé une famille grâce à Facebook

L'histoire émouvante de "la chienne la plus triste du monde" a touché de nombreux internautes... et une famille en particulier. Car comme l'a annoncé fièrement la page Facebook Mighty Mutts, qui travaille avec le refuge, Lana a enfin trouvé un vrai foyer chaleureux. Les reponsables du refuge sont d'ailleurs aller rendre visite à la chienne le lendemain de son adoption pour voir comment elle allait. Et de partager une photo de l'animal métamorphosé. Car même si Lana ne parle pas, son regard et son attitude expriment clairement le bonheur, non ?

Lana, surnommé le chien le plus triste du monde et qui avait ému Facebook, a retrouvé une famille d'accueil
Lana, surnommé le chien le plus triste du monde et qui avait ému Facebook, a retrouvé une famille d'accueil