Il y a quelques mois, le puissant 'Caramello' marquait leur retour. Amis et MC's depuis des années, les gars de L'Entourage s'apprêtent à sortir "Jeunes Entrepreneurs", leur tout premier album en commun. Le collectif y rappe son quotidien, sa quête de s'en sortir... et ses délires. Purebreak a rencontré Deen Burbigo, 2Zer, Framal et Doums.

Vous connaissez sans doute Fonky Flav, Alpha Wann ou Nekfeu de 1995, vous connaissez peut-être aussi Framal, Mekra et 2Zer du S-Crew ou encore Deen Burbigo, Jazzy Bazz, EffGee ou Doums et leurs carrières solo. Tous rappent ensemble depuis des années et forment à 10 MC's, le collectif L'Entourage. Le 26 mai prochain, ils sortiront "Jeunes Entrepreneurs", leur premier album en commun. Une quinzaine de titres où ils décrivent "d'où on vient, et où on veut aller". Du puissant Bal Masqué au mélancolique Ce Monde, en passant par le lucide Les Rois ou Soixante-Quinze, une ôde à leur ville, les rappeurs tombent les masques. Rencontre.

"On est un collectif, on n'a pas vocation à être un groupe"

"Jeunes Entrepreneurs" est votre premier album mais vous rappez ensemble depuis des années, comment est né L'Entourage ?

2Zer : A la base, L'Entourage c'est plein de rappeurs de tous horizons, des gens passionnés. Chacun de notre côté, on écumait les open mics, les événements hip hop à travers la France, on s'est croisés et on s'est connus comme ça. On a vu qu'on aimait les mêmes choses, qu'on délirait bien, alors on a commencé à traîner ensemble, à vivre ensemble 24 heures sur 24...
Framal : A l'époque on n'avait aucune limite, s'il fallait prendre le train et frôder pour aller à l'autre bout de la France pour un concert, on le faisait.
Deen Burbigo : Je suis arrivée le dernier dans L'Entourage quand la bande était déjà constituée mais pas encore de manière formelle. On s'est rôdés pendant des soirées, des open mics, et puis à un moment on s'est dit qu'avec l'équipe qu'on avait, y'avait moyen de tout niquer. Alors on a posé le nom L'Entourage et Hologramme Lo nous a fait le logo.

Ecrire, enregistrer, tourner des clips et prendre des décisions à dix, comment ça se passe ?

2Zer : C'était très difficile ! La conception de l'album, elle a mis au moins trois ans. Ca fait longtemps qu'on avait dans la tête l'envie de faire un album mais ça a été difficile de s'organiser avec les projets et les emplois du temps de chacun.
Framal : On a d'abord essayé de se bloquer une semaine à Paris pour écouter des sons. Mais la moitié des gars se pointait en retard, on n'arrivait jamais à se voir [rires]. Alors on a décidé de se coffrer pendant deux semaines dans une villa en Ardèche.
Deen Burbigo : On est un collectif. On n'a pas vocation à être un groupe, on ne fonctionne pas comme un groupe. Le plus important pour nous c'était d'abord d'affirmer chaque entité : le S Crew, 1995, Jazzy Bazz, EffGee ou moi en solo... pour élargir notre public et rassembler du monde.

Dans le titre Les Rois, vous racontez votre ascension vers la célébrité et les conséquences qui vont avec. Vous n'avez pas peur que cet album et cette concrétisation modifient l'équilibre de votre collectif et cassent votre spontanéité ?

2Zer : Non, parce que l'album il est spontané, ce sont des sons qu'on a taffé au feeling. Il n'y a pas de calcul, ce n'est pas carré.
Doums : Pour choisir les sons, on a tous écouté les prods ensemble et ceux qui appréciaient posaient dessus à trois, quatre ou cinq.

"La célébrité apporte des choses vraiments nocives"

Dans l'ensemble, les textes de cet album sont mélancoliques, très réalistes voire fatalistes. Et pourtant le titre de l'album c'est "Jeunes Entrepreneurs" synonyme de réussite. Votre message c'est de prouver que même si c'est dur, c'est possible d'y arriver ?

Deen Burbigo : Le message il n'est pas réfléchi en tant que tel. Mais on est tous dans une quête de grimper et de s'en sortir, donc quand on écrit tous ensemble, c'est ce qui transpire de notre discours.
2Zer : La mélancolie vient forcément de tout ce qu'on a vécu avant. On décrit d'où on vient, et où on veut aller.
Deen Burbigo : Dans L'Entourage on n'a pas passé que de bons moments, la médiatisation a apporté des bonnes choses et des mauvaises. Quand tu commences à toucher à cette célébrité, tu es amené à découvrir des trucs vraiment nocifs pour ta naïveté, et il faut la préserver. Dans notre album, il y a aussi des thématiques naïves, presque enfantines, et ça fait du bien parfois de se relâcher comme dans Mourir demain. Quand je réécoute l'album, j'y trouve un truc un peu naïf que j'aime beaucoup.
2Zer : Nos textes, c'est un vrai exutoire. Dans nos sons, on s'exprime pour de vrai.
Framal : On se libère, on dit ce qu'on pense. Alors que dans la vie, on a toujours un masque...

L'Entourage : Toujours là, le clip officiel extrait de l'album "Jeunes Entrepreneurs"

"Notre Olympia, ça va être la guerre"

A côté du collectif, vous avez chacun des projets en solo, avec 1995, avec le S-Crew, est-ce que vous arrivez à mener de front chacune de vos activités ?

2Zer : Nous on est des passionnés, notre kiffe c'est d'écrire. Alors même si on est en promo pour L'Entourage, on continue d'écrire des sons pour le S Crew ou en en solo... On ne s'arrête jamais.
Doums : Comme l'a dit EffGee, L'Entourage on a quatre concerts dans quatre villes le même soir.

Vous serez tous ensemble en concert à l'Olympia le 14 juin 2014, comment ça va se passer ?

Deen Burbigo : Ca va être la guerre ! [rires] On va essayer de préparer la mise en scène la plus élaborée possible, à l'américaine quoi ! On va poser les bases et quelques enchaînements, mais on reste des kickeurs, on ne peut pas faire un concert trop calibré, on va surtout s'amuser ! Ca va être un vrai beau show.
Framal : Et un sacré bordel ! [rire]

Est-ce qu'il y a encore de la place pour des "nouveaux" dans votre collectif ?

Doums : On cherche des stripteaseuses, oui ! [rires]
Deen Burbigo : Non ! On peut sortir de L'Entourage mais on ne peut plus y rentrer.

C'est une secte en fait ?

Deen Burbigo : Exactement. D'ailleurs tu ne peux pas sortir volontairement de L'Entourage.
Framal : C'est L'Entourage qui te sort ! [rires]

"L'Entourage c'est le Wu Tang français ! Même Method Man l'a dit"

Je vais vous citer d'autres collectifs français ou internationaux de rap ou autres, vous pouvez me donnez votre avis sur eux en quelques mots ?

Le Secteur A ? Passi, Stomy Bugsy, Arsenik, Lino, ce sont les anciens, ils font partie de nos influences bien-sûr !

La Scred Connexion ? C'est du lourd, à l'ancienne. Avec le S-Crew on a fait un son avec eux d'ailleurs.

Le Wu Tang Clan ? L'Entourage c'est le Wu Tang français. Et c'est même sorti de la bouche d'un membre du Wu Tang ! Quand on était au Zénith à Paris, Method Man nous a invité sur scène, on s'est explosé avec lui. Et quand on l'a revu à Nice à la fin d'un autre show, il nous a dit qu'on lui rappelait le Wu Tang.

La Sexion d'Assaut ? C'est la famille ! Le grand frère de Doums en fait partie. Ils ont fait leur travail, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, chacun ses goûts. Quand on met leurs sons, on s'explose !

Fauve ? On en a entendu parlé mais on ne connaît pas plus que ça. Mais c'est des amis de Georgio, alors c'est l'entourage de L'Entourage !

Quelle est la chanson que vous écoutez en boucle en ce moment ?

2Zer : Chance The Rapper – Paranoia
Doums : Booba – Je Sais, parce que je ne comprends toujours pas pourquoi il a fait ça ! [rires]
Framal : Schoolboy Q – Gangsta
Deen Burbigo : Infinit et Veust Lyricist, des sons de potes à moi qui ne sont pas encore sortis.

Et quelle est la chanson un peu honteuse que vous écoutez ?

Doums, 2Zer, Framal : Swagg Man – J'vais me suicidey [rires] C'est vraiment un malade lui !

Propos recueillis par Louise Wessbecher. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com.

D'autres interviews à lire :
Soprano : "Ecrire m'a fait dépasser ma mélancolie et me donne de la force"
Disiz : "Le rap c'est l'authenticité, pas la street crédibilité"

1995
Sneazzy : 1995, Michael Jackson, Manau, Star Academy... rencontre avec un artiste "super"
Sneazzy & Nekfeu, Shamir, Disiz, Zayra... les meilleurs clips de la semaine
Nekfeu, Sam Smith, Christine and The Queens... les meilleurs clips de la semaine
Nekfeu et Sneazzy West : appel à l'aide sur la Toile pour retrouver Abou
voir toutes les news de 1995 Découvrir plus d'articles