Kris Wu : l'ex-chanteur du groupe de K-pop Exo accusé de viol par une fan
Kris Wu : l'ex-chanteur du groupe de K-pop Exo accusé de viol par une fan
Kris Wu se retrouve au centre d'un terrible scandale. L'ex-membre du groupe de K-pop Exo et la star du divertissement en Chine est aujourd'hui accusé de viol par une fan. Selon cette dernière, le chanteur aurait agressé sexuellement de nombreuses filles encore mineures.

Tremblement de terre au sein du monde de la K-pop. Tandis que les différents groupes musicaux issus de Corée du Sud, aussi bien masculins que féminins, tentent habituellement de mettre en avant des artistes aussi beaux et talentueux que gentils et adorables, Kris Wu se retrouve aujourd'hui au centre d'un terrible scandale.

Kris Wu accusé de viol par une fan

L'ex-membre du groupe Exo qui l'a révélé au monde entier, désormais véritable star du divertissement en Chine, est actuellement accusé de viol par une fan. Selon la jeune femme de 19 ans, qui en avait 17 au moment des faits supposés, le chanteur d'origine chinoise et canadienne l'aurait invitée chez lui sous le prétexte de lui faire passer une audition (l'agent de Kris Wu aurait été présent ce jour-là). Puis, sur place, il l'aurait finalement invitée à boire et l'aurait empêchée de partir.

"J'ai rapidement perdu conscience. Quand je me suis réveillée, j'étais dans le lit de Wu" a-t-elle notamment confié au site NetEase, avant de préciser que le chanteur n'aurait pas pris le soin d'utiliser de préservatifs, l'aurait ensuite manipulée en lui faisant croire qu'ils formaient un couple et lui aurait enfin proposée de l'argent en échange de son silence.

Plus inquiétant encore, la jeune femme a également laissé entendre qu'elle ne serait pas la seule victime. A en croire ses propos, Kris Wu aurait au contraire eu des relations sexuelles avec au minimum 7 autres filles âgées de moins de 18 ans, à l'aide d'alcool et de fausses promesses, dont deux qui seraient encore mineures à ce jour.

Le chanteur se défend

Face à l'ampleur du scandale, Kris Wu (qui a déjà perdu de nombreux contrats depuis ce week end) a décidé de réagir à travers un communiqué. Sur son compte Weibo, la star a officiellement nié ces accusations et promis que l'affaire n'en restera pas là, "Je n'avais pas encore réagi jusque-là, car je ne voulais pas interférer dans le processus judiciaire. Néanmoins, mon silence a encouragé les rumeurs à s'amplifier. Je ne peux plus le supporter."

Il l'a assuré, "Je n'ai rencontré Miss [X] qu'une seule fois à l'occasion d'une soirée entre amis le 5 décembre 2020. Il n'y a pas eu d'obligation à boire. Il n'y pas eu de téléphones récupérés. Rien des supposés détails livrés par elle ne sont vrais", avant d'ajouter que tout ce qu'il dit est vérifiable, "Il y avait énormément de monde à la fête ce jour-là et ils peuvent tous en témoigner. Je tiens à assurer qu'il n'y a jamais eu de séduction ou de relations sexuelles avec des mineures". Puis, afin de convaincre une dernière fois le public, l'artiste a déclaré, "Si ça avait été le cas, j'irais de moi-même en prison !"

Il est encore trop tôt pour connaître les conséquences de cette polémique, mais elle ne semble pas près de s'éteindre. Ce lundi, cette affaire était l'une des plus commentées sur Weibo en Chine avec des hashtags vus/utilisés des centaines de millions de fois !