Jessica Thivenin enceinte et "toujours allongée dans un lit" : elle se confie sur ses problèmes de grossesse
Jessica Thivenin enceinte et "toujours allongée dans un lit" : elle se confie sur ses problèmes de grossesse
Toujours alitée, Jessica Thivenin s'est exprimée sur ses problèmes de grossesse qui l'empêchent de se lever. La candidate des Marseillais enceinte a ainsi avoué avoir eu des contractions sans rendre compte et devoir désormais restée allongée sur le lit toute la journée. Des soucis qui ont fait stresser la chérie de Thibault Garcia, qui a maintenant trouvé des choses à faire pour s'occuper.

"J'ai eu des contractions sans m'en rendre compte"

Comme vous le savez certainement si vous les suivez sur les réseaux sociaux, Jessica Thivenin et Thibault Garcia vont bientôt devenir parents de leur premier enfant. Un bébé qui est en bonne santé mais dont la maman n'est pas au top de sa forme. Comme la candidate de télé-réalité l'avait déjà expliqué sur Instagram, elle a rencontré des problèmes durant sa grossesse. "Pour ceux qui m'ont posé la question 'Mais tu ne t'es pas rendue compte que tu avais des contractions ?' Non ! Je vais être très honnête non. Je ne différenciais pas le fait qu'il bouge et une contraction. Je pensais que c'était tout le bébé qui bougeait..." a-t-elle avoué en story.

"Maintenant, je vois très bien la différence, j'ai compris. C'est pour ça que pendant trois semaines, j'ai eu des contractions sans m'en rendre compte" a continué d'expliquer Jessica Thivenin, "J'ai vu une boule en bas, j'ai pris rendez-vous chez le gynécologue, on a regardé, c'était la tête du bébé. Je me disais que c'était normal et en fait non. Pendant trois semaines j'ai laissé faire, donc il ne reste plus qu'un centimètre de mon col, ça a rétréci en très peu de temps".

C'est pour cette raison que celle que vous avez pu voir dans Les Marseillais Asian Tour a dû subir un cerclage (qui referme le col de l'utérus pour que la grossesse arrive à son terme). La future maman s'est sentie coupable de cette situation : "C'est moi, je ne m'en suis pas rendue compte, je suis un peu dégoûtée. Quand j'ai appris tout ça, je me suis mise à pleurer, pendant deux jours j'étais pas bien, je me suis dit que c'était de ma faute, que j'étais nulle. C'était pas évident, aujourd'hui ça va mieux".

"C'est trop dur"

La fiancée de Thibault Garcia avait déjà déclaré quelques heures avant que "c'est trop dur" pour elle d'être alitée sur un lit toute la journée. Mais avec ses soucis de grossesse, elle est obligée de restée allongée. Afin de rester positive, Jessica Thivenin s'es trouvée des occupations comme se maquiller : "Ce matin, je me suis réveillée j'ai décidé de me maquiller un petit peu pour être jolie même si je suis toujours bloquée dans mon lit. J'ai aussi enfilé une petite combinaison toute jolie pour essayer d'être jolie pour mon chéri. Aujourd'hui mon activité c'est de faire mes ongles des mains et des pieds".

Se faire masser, se faire chouchouter et apprendre l'anglais font aussi partie de ses activités : "Sachez que je me suis trouvée des activités, un jour je fais venir la masseuse, un autre jour la manucure-pédicure, j'ai des cours d'anglais à partir de juillet les lundis et jeudis... On s'occupe quoi, toujours allongée dans un lit".

Sur Instagram, la sudiste a posté une nouvelle photo de son baby bump. "Ma petite évolution" a-t-elle écrit en légende, "Ventre qui s'arrondit, bébé grandit, cellulite apparente, mon corps change... Mais même étant alitée, ça reste que du bonheur, chaque jour qui passe est un jour de plus et un jour de gagné".

Jessica Thivenin
Jessica Thivenin répond aux critiques sur ses fesses : "Les gens ont toujours envie de juger"
Jessica Thivenin : les internautes choqués par sa dispute avec Thibault Garcia, elle s'explique
Jessica Thivenin absente au mariage de Stéphanie Durant et Théo : elle dévoile les raisons
Jessica Thivenin prévoit une nouvelle opération de chirurgie esthétique : elle va refaire ses fesses
voir toutes les news de Jessica Thivenin Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème