Jeremstar s'exprime dans un nouveau communiqué
Jeremstar s'exprime dans un nouveau communiqué
Jeremstar, Jérémy Gisclon de son vrai nom, est plus que jamais dans l'oeil de la tempête. Dans un nouveau communiqué publié ce mardi 23 janvier, le blogueur a expliqué être complètement "à bout" face aux accusations dont il fait l'objet. Soupçonné par certains internautes d'avoir facilité des rencontres entre Pascal Cardonna surnommé "Babybel" et des mineurs, Jeremstar a aussi expliqué qu'il se désolidarisait complètement de l'homme et qu'il allait porter plainte pour diffamation.

La descente aux enfers continue pour Jeremstar. Après la publication d'une vidéo intime suite à une histoire sordide d'exclusivité volée, celui qui était devenu chroniqueur dans Salut les terriens se retrouve malgré lui au coeur d'une affaire des plus inquiétantes. Sur les réseaux sociaux, Aqababe l'a accusé d'avoir facilité la rencontre entre des adolescents et Pascal Cardonna. Après avoir réagi dans un premier communiqué, le blogueur s'est de nouveau exprimé hier, mardi 23 janvier 2018.

Jeremstar "innocent" porte plainte

Dans son long message posté sur Twitter, Jeremstar commence par annoncer qu'il a décidé de porter plainte contre Annoir. Dans L'Obs, ce dernier avait livré un témoignage sur une soirée passée chez Babybel il y a trois ans alors qu'il avait seulement 15 ans. Le jeune homme y expliquait que Pascal Cardonna l'aurait violé et annonçait avoir déposé plainte contre lui. L'avocat du jeune homme a ensuite précisé au Parisien que Jeremstar aurait bien été présent à cette soirée et que Annoir aurait porté plainte pour "corruption, agression sexuelle sur mineur et recours à la prostitution". "Me voici aujourd'hui la proie d'un affabulateur obsessionnel. J'ai donné pour instruction à mon avocate (...) d'attaquer Annoir S. pour dénonciation calomnieuse et diffamation." écrit-t-il dans son communiqué.

L'occasion pour lui de clamer une nouvelle fois qu'il n'a rien à voir dans cette affaire. "Je suis innocent des faits dont on m'accuse. De tous et chacun d'entre eux. Trop vite jugé par une foule numérique qui se réjouit de "preuves" qui ne m'incriminent jamais directement bouc-émissaire de jeunes gens prêts à mentir aux forces de police pour gagner une semaine de gloire, je pense n'avoir jamais été aussi triste." explique le blogueur.

"Pascal Cardonna n'est pas moi"

Par la suite, il avoue avoir bien fréquenté Pascal Cardonna dit Babybel mais dénonce le fait d'être souvent confondu avec lui. "Que me reproche-t-on au final, sinon d'avoir eu le malheur de connaître Pascal Cardonna ? Pascal Cardonna n'est pas moi. Oui. J'ai assisté à des soirées chez lui" écrit Jérémy Gisclon avant de déclarer qu'il ne souhaite plus être associé à ce dernier et qu'il est prêt à aider la Justice à faire la lumière sur les faits qui sont reprochés à ce dernier. "Je me désolidarise totalement de Pascal Cardonna. S'il s'avérait, à l'avenir, qu'une seule - et je dis bien une seule - des ignominies qu'on lui reproche soit vraie, je m'engage solennellement à aider la Justice à soutenir ses éventuelles victimes."

"Je suis à bout"

"Choqué" et peiné d'être accusé à tort et à travers, Jeremstar explique être "à bout". "Je suis prisonnier d'une insupportable attente. Celle qui me sépare du moment où mon point de vue sera enfin pris en compte (...) J'aimerais dire une bonne fois pour toutes que le JeremstarGate n'existe pas. Le CardonnaGate existe. Aucun doute n'est possible à ce sujet désormais mais c'est à la Justice de se prononcer." écrit le blogueur. Aujourd'hui, Jeremstar n'attend qu'une chose : pouvoir enfin s'exprimer devant la Justice. "Je compte les heures qui me séparent de mon prochain rendez-vous avec les forces de l'ordre. Idem pour celles qui me séparent d'un tribunal professionnel qui m'entendra enfin et me libérera sûrement des horreurs que je ne supporte plus d'entendre." peut-on lire dans son message à découvrir en intégralité ci-dessous.

Jeremstar
Les Anges : drogue, prostitution, alcool... Jeremstar sort du silence et raconte ce qu'il a vu
Jeremstar clashe les influenceurs et les placements de produits : "Ces arnaques sont honteuses"
Jeremstar reçu par le gouvernement pour lutter contre le cyber-harcèlement : "je repars confiant"
Jeremstar en larmes pour son retour dans Les Terriens du dimanche, il dénonce le cyber-harcèlement
voir toutes les news de Jeremstar Découvrir plus d'articles