Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Les influenceurs sur Instagram sont devenus les nouveaux ambassadeurs 2.0 des marques. Problème, lorsque ces publicités ne sont pas clairement spécifiées et qu'en plus, il s'agit d'une incitation à boire de l'alcool, cela peut devenir dangereux, surtout pour les mineurs. Un bad buzz grandissant.

Les influenceurs dans le viseur

Avec Snapchat, Instagram est rapidement devenu le réseau social préféré des jeunes. Que ce soit pour des défis comme le #10yearschallenge ou pour y dénicher les dernières tendances beauté comme le "Yoga Skin", les ados passent beaucoup de temps sur l'appli. Les influenceurs ont même remplacé les acteurs et les chanteurs dans les publicités. Sauf qu'un phénomène inquiète les médias (et les parents) : la promotion d'alcool à peine cachée sur Instagram.

Le JT de 20h sur France 2 en a parlé lors d'une enquête. Un problème que les chroniqueurs de TPMP ont aussi évoqué dans l'émission C'est que de la télé ! ce jeudi 17 janvier 2019 sur C8. Le soucis, a précisé Valérie Benaïm, ce sont les stars d'Insta qui peuvent "inciter leurs abonnés à boire" avec une belle photo d'eux en vacances, une bouteille de bière à la main. Des posts qui ne comportent pas la mention "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération", issue de la loi Evin.

Une publicité déguisée qui touche beaucoup de mineurs, très présents sur les réseaux sociaux et qui suivent de nombreux influenceurs. D'ailleurs, "faire la promotion de l'alcool sur Instagram" a "choqué" 61% des internautes selon un sondage réalisé par le talk-show.

"Il y a énormément de choses qui tuent"

Une polémique de l'ordre de la santé publique, mais qui prendrait des proportions démesurées d'après les chroniqueurs du programme. Caroline Ithurbide a notamment déclaré : "Je ne pense pas qu'il faille s'offusquer de tout et de n'importe quoi".

Quant à Damien Canivez, il a trouvé que "c'est assez hypocrite". Car en dehors de l'alcool, "il y a énormément d'autres choses qui tuent" et qui ne seraient pas cadrées au niveau des campagnes publicitaires. "Par exemple quand vous voyez une publicité pour une voiture à la télévision, vous n'allez pas avoir une inscription en-dessous : 'Les particules fines nuisent à votre santé'" a-t-il argumenté.

Instagram
Panique générale : Instagram se prend pour Thanos et supprime au hasard de (très) nombreux comptes après un bug
Instagram : comment supprimer son compte de façon définitive ?
Instagram : comment voir les stories des autres utilisateurs sans qu'ils le sachent
Victoire ! Instagram met sur pause son horrible mise à jour façon TikTok... mais prépare déjà "une nouvelle formule"
voir toutes les news de Instagram Découvrir plus d'articles