"Honte", "manque de respect", "indécence"... Face à plusieurs Français qui se sont pris en selfie devant le cercueil de Jacques Chirac, exposé ce dimanche 29 septembre 2019 aux Invalides, les internautes ne cachent pas leur colère. Choqués et indignés, ils ont dénoncé cette attitude irrespectueuse.

C'est avec une grande tristesse que les Français apprenaient jeudi 26 septembre 2019 la mort de Jacques Chirac, âgé de 86 ans. Si l'ancien président de la République était malade depuis plusieurs années, de nombreux Français ont été émus par cette nouvelle et ont tenu à rendre hommage à l'homme politique qui a marqué l'histoire de France. D'abord sur les réseaux sociaux, où les messages se sont multipliés, puis face au cercueil. Alors que les obsèques de Jacques Chirac se déroulent ce lundi 30 septembre 2019, jour de deuil national, en l'église Saint-Sulpice, à Paris, les Français ont pu dire un dernier au revoir à l'ancien Président de la République hier, alors que son cercueil était exposé aux Invalides.

"Honte", "manque de respect", "indécence"...

Un moment solennel que certains ont souhaité immortaliser... en se prenant en selfie devant. De quoi choquer de nombreuses personnes, qui ont dénoncé un manque de respect, une aberration, une indécence, ou encore une honte. "L'égo en 2019 c'est se prendre en #selfie avec en arrière-plan le cercueil de Jacques #Chirac. Pourquoi cela n'est-il pas interdit ? Ferait-il cela avec un proche ? A vomir.", peut-on lire sur Twitter. "Les gens qui se prennent en selfie avec le cercueil de #Chirac , vous êtes pathétiques. La dignité, le respect ..... des valeurs qui se perdent.", "C'est quoi ces fins de races qui se prennent en selfie devant le cercueil de Chirac en direct sur les chaînes d'infos ? Le respect dû aux morts, ils ne connaissent pas ?", "Se prendre en selfie devant le cercueil de Jacques Chirac, vous n'avez donc honte de rien ? On en est donc arrivé jusque là ? Cette obsession de toujours devoir montrer ce que l'ont fait et où l'on est sur Snapchat/Instagram, ça a atteint ce degré là ? Et bah... triste pays".

D'autres s'indignent du fait que personne ne leur interdise de se prendre en photo : "Il est totalement inadmissible que les organisateurs de l'hommage aux #Invalides n'interviennent pas pour faire cesser ces agissements complètement déplacés. Ces gens feraient ils la même chose s'il s'agissait du cercueil d'un membre de leur famille ?".

News
essentielles
sur le
même thème