Derrière le sourire "Colgate" de Gysella Soares, le nouvel atout charme de l'équipe de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, se cache un lourd passé. Des années de galère sur lesquelles la jolie brésilienne est revenue dans l'émission de Thierry Ardisson, "Salut les Terriens", ce samedi 18 octobre. Séquence émotion.

Depuis la rentrée, Gyselle Soares apporte une pointe d'exotisme à Touche pas à mon poste. Et contrairement à Nabilla Benattia dont l'arrivée ne cesse d'être critiquée, la jolie brésilienne, originaire du Maranhão (état du nord du Brésil), n'a eu aucun mal à s'imposer dans l'équipe de Cyril Hanouna, participant notamment régulièrement aux happenings du programme de D8. Malheureusement, derrière sa bonne humeur et sa fraîcheur se cache un passé douloureux qu'elle a évoqué avec difficulté le week-end dernier, dans l'émission "Salut les Terriens".

La jeunesse difficile de Gyselle Soares

Ainsi, avant de connaître la notoriété suite à sa participation au Loft Story brésilien en 2007, la chroniqueuse au décolleté ravageur a connu la précarité. Gyselle Soares explique notamment avoir dû batailler pour s'offrir - ainsi qu'a ses cinq frères et soeurs - une vie correcte suite à l'abandon de son père alcoolique alors qu'elle n'avait que 5 ans. "Pour gagner un peu d'argent en fait, parce que ma mère allait bosser le soir et je devais garder mes frères. En fait c'était moi la maman de mes frères. Et c'est moi qui faisais à manger pour eux et tout", raconte-t-elle.

Travailler pour vivre

Très tôt, la pétillante demoiselle a donc été obligée de travailler pour subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, organisant dans un premier temps des spectacles de danse dans les rues "À partir de 10-12 ans, ma mère ne pouvait pas nour­rir tout le monde. Alors j'ai dû commen­cer à bosser (...) Je voulais juste m'en sortir, manger et aider ma famille", confie celle qui se considère comme "une femme-homme". Que de chemin parcouru pour Gyselle Soares qui a depuis embrassé aussi bien le métier d'animatrice, de mannequin ou encore de comédienne au théâtre.

News
essentielles
sur le
même thème