2 photos
Voir le diapo
Tout au long de l'année dans TPMP, Gilles Verdez est le roi des clashs. Alors pour le prime 2015 au poste, Valérie Benaïm lui avait reservé une petite surprise : une battle de punchlines. Mais cette fois pas de Benjamin Castaldi ou de Yann Moix, Gilles Verdez a dû affronter Lamanif, un spécialiste des Rap Contenders.

Gilles Verdez, habitué des clashs

D'habitude, Lamanif évolue dans les Rap Contenders où il assène des punchlines bien hard à ses adversaires rappeurs. Mais hier soir, le Marseillais a débarqué sur le plateau de 2015 au poste sur D8 pour affronter... Gilles Verdez. En tant que roi des clashs dans TPMP face à CBenjamin Castaldi, Philippe Etchebest ou même Matthieu Delormeau, Valérie Benaïm a voulu tester la répartie du chroniqueur.

Des punchlines édulcorées

Gilles Verdez et Lamanif se sont donc affrontés en 3 rounds, enchaînant des punchlines préparées et franchement édulcorées, à part peut-être : "T'as le nez pointu, t'as du l'aiguiser sur les longues dents d'Enora". Sur Twitter, les internautes sont déçus : "Ca fait bizarre de voir Lamanif gentil et pas dégueulasse", "on voit bien que lamanif est resté soft...", "il était pas super à l'aise, il est obligé de faire soft j'imagine..." A vous de vous faire votre avis avec le replay de cette battle de clash dans notre diaporama.

News
essentielles
sur le
même thème