Gérard Lanvin n'est (vraiment) pas content. En plein promo de son nouveau film Amitiés sincères ce week-end à Lyon, l'acteur a poussé un énorme coup de gueule contre... tout et tout le monde. Car si Gérard Depardieu est plutôt épargné, François Hollande, le gouvernement, Fillon et Copé ou encore Jean-Pierre Bacri et Ph

Gérard Lanvin n'est (vraiment) pas content. En plein promo de son nouveau film Amitiés sincères ce week-end à Lyon, l'acteur a poussé un énorme coup de gueule contre... tout et tout le monde. Car si Gérard Depardieu est plutôt épargné, François Hollande, le gouvernement, Fillon et Copé ou encore Jean-Pierre Bacri et Philippe Torreton (qui avait clashé Depardieu) sont rhabillés pour l'hiver. De quoi faire réagir le ministre Pierre Moscovici, qui a répondu à la star de Marche à l'ombre ce matin sur Europe 1.

Lanvin a honte de la France
Quelle mouche a piqué le cinéma français en ce début d'année 2013 ? Après Gérard Depardieu avec ses propos sur l'opposition russe ou encore Mathieu Kassovitz et son envie de "dégager" de France, c'est au tour de Gérard Lanvin de faire le buzz avec des déclarations chocs. "J'ai honte de notre pays, je conseille à mes enfants de partir", a notamment déclaré l'acteur, d'accord pour payer ses impôts mais pas pour "qu'on [le] prenne pour une pute !", rapporte La Provence.

La classe politique prend très cher !
En forme et pas la langue dans sa poche, le héros d'Envoyés très spéciaux s'en également pris aux "dirigeants qui méprisent les acteurs", à François Hollande qui ferait mieux de s'occuper des "gosses qui couchent dehors" plutôt que de la taxe à 75%, à la ministre et porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem ("Je peux plus la voir") ou encore au deux rivaux de l'UMP François Fillon et Jean-François Copé dont le duel "démotive tout le monde". Bref, tout le monde en prend pour son grade avec Gégé Lanvin.

Depardieu épargné, Bacri et Torreton clashés
Tout le monde sauf... Gérard Depardieu, exilé en Belgique pour payer moins d'impôts et heureux titulaire d'un passeport russe remis par Vladimir Poutine. "Gérard, je l'aime il fait ce qu'il veut dans un pays démocratique", a déclaré Lanvin. Et d'ajouter : "S'il veut être Russe et se cailler les couilles, il y va, il a le droit. C'est ridicule !". C'est dit, c'est clair. Tout comme son avis sur Philippe Torreton, un "délateur", ou encore sur Jean-Pierre Bacri qui a "fait trois films en train de râler" mais "n'a jamais changé de fringues".

Moscovici répond à Lanvin
Ce coup de gueule de Gérard Lanvin n'est évidemment pas passé inaperçu. Invité sur Europe 1 ce mardi 15 janvier, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, lui a ainsi répondu : "Nous sommes patriotes, ce pays est un pays auquel on doit s'attacher". Avant d'ajouter : "il ne faut conseiller à personne de partir".

Gérard Lanvin
Gérard Lanvin : papa poule touchant dans Amitiés sincères
Gérard Lanvin : "J'emmerde ces connards de journalistes"
Gérard Lanvin clashe en rafale : Hollande, Mélenchon et Torreton prennent cher
Gérard Lanvin a "honte" de la France, le gouvernement lui répond
voir toutes les news de Gérard Lanvin Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème