Depuis la mort de Gérald Babin, survenu le 22 mars dernier, Koh-Lanta, l'émission phare de TF1, connaît son lot de rebondissements. Après le suicide du médecin Thierry Costa lundi, voilà que les premières expertises sur le corps de l'aventurier âgé de 25 ans ont été menées par l'institut médico-légal de Paris. Selon des informations publiées par Le Point, la présence "d'anabolisants" aurait été décelée dans les premières analyses toxicologiques pratiquées sur le corps de Gérald Babin...

Mise à jour : Selon les toutes premières informations diffusées par Europe 1 et relayées par le site de Jean-Marc Morandini et contrairement à ce qu'a affirmé Le Point, aucune trace d'anabolisants n'a été trouvée dans le corps de Gérald Babin, l'aventurier décédé d'une crise cardiaque sur le premier jour de tournage de Koh Lanta. "A ce stade des examens et analyses, aucune trace de produit suspect n'a été détectée", a précisé le parquet de Créteil en charge de l'enquête préliminaire pour "homicide involontaire". Le rapport définitif d'autopsie et les analyses toxicologiques sont toujours en cours, selon la radio.

Un décès brutal dans Koh Lanta

La seizième saison de Koh Lanta a viré au cauchemar le 22 mars dernier. Gérald Babin est décédé d'une crise cardiaque au premier jour du tournage. D'après la production et TF1, le jeune homme a ressenti de violentes crampes et a rapidement été pris en charge par le médecin. Mais il a fait trois arrêts cardiaques et le dernier a malheureusement été fatal. Sans surprise, l'émission a été annulée. L'équipe de tournage et les candidats ont rapidement quitté le Cambodge, excepté Denis Brogniart qui était resté sur place pour soutenir la famille de celui qui avait le profil d'un parfait aventurier. Au départ, les circonstances de sa mort n'avaient "aucun caractère suspect" comme le révélait Le Parisien. Le parquet de Paris n'avait ainsi pas été saisi.

Soupçons de produits dopants

Mais voilà que l'enquête sur les circonstance du décès de Gérald Babin prend une toute autre tournure. Après les deux témoignages anonymes qui ont remis en cause le sauvetage du candidat, après l'ouverture d'une enquête pour "homicide involontaire" et après le suicide de Thierry Costa, le médecin principal du programme, les premières analyses toxicologiques pratiquées sur le corps de Gérald Babin "ont montré la présence d'anabolisants", selon des informations publiées par le site Le Point. "La prise de produits dopants ou de certaines drogues comme l'ecstasy, peuvent aussi fragiliser l'organisme. Leur effet annule le ressenti de la fatigue. L'individu n'arrête pas l'effort et le coeur chauffe jusqu'à lâcher", a indiqué un médecin du sport au Figaro.

Une autopsie qui n'a rien révélé

L'autopsie du corps de Gérald Babin n'a rien révélé, ni anomalie cardiaque, ni anomalie vasculaire, mais la présence de ces hormones de synthèse, que le candidat aurait prises avant de s'envoler au Cambodge, pourraient être l'une des causes de son décès brutal. Cette information intervient après la transmission des vidéos du tournage aux policiers par la société de production Adventure Line Productions dans le cadre de l'enquête pour "homicide involontaire". Mais les images s'arrêtent au moment du malaise de Gérald Babin, selon des déclarations faites par l'avocat de la famille du candidat décédé.

Affaire à suivre...

Koh Lanta 12
Koh Lanta : de retour dès 2014 sur TF1 ?
Koh Lanta 2013 - mort de Thierry Costa : le PDG de TF1 dénonce "un lynchage médiatique odieux"
Denis Brogniart (Koh Lanta 2013) : "La soeur de Gérald Babin était jalouse de lui"
Koh Lanta 2013 : la famille de Gérald Babin se lâche sur TF1 et la prod
voir toutes les news de Koh Lanta 12 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème