La bave aux lèvres, vous guettiez la date de sortie. A côté de vous, un gamin qui attend le "go" de ses parents pour déballer ses cadeaux entreposés sous le sapin aurait pu passer pour Yoda, le maître de la patience. L'attente est terminée, Football Manager 2016 est arrivé et il fait mal. Très mal. Entre sa mise à jour des effectifs, ses nouveautés et sa base déjà parfaite, la simulation de foot va ruiner vos vacances de Noël. La preuve.

Il est là ! Après avoir saigné FIFA 16 et PES 2016, enchaîné les 5-0 contre l'ordi et humilié vos potes en ligne, place au réel avec Football Manager 2016, sorti sur PC et Mac le 13 novembre 2015.

Avec les vacances de Noël qui arrivent, vous allez enfin pouvoir consacrer des journées au jeu, mais aussi quelques nuits blanches. Malheureusement pour vous, un peu plus que ce que vous pensiez. C'est certain. Entraînez-vous déjà à prononcer le plus naturellement possible la célèbre phrase "je fini mon match et j'arrive"... tout en vous faisant une raison : votre vie sociale est morte à partir d'aujourd'hui. La preuve.

Vacances de Noël 2015 : à toi Football Manager 2016
Vacances de Noël 2015 : à toi Football Manager 2016

Vendredi 18 décembre, 20h. Mother fucker, que c'est bon, ça y est, c'est les vacances. 16 jours de bonheur, pour passer du temps avec ta famille, trouver les derniers cadeaux de Noël pour ta petite nièce, bouffer comme un porc et enfin ouvrir cette case 25 avec le Kinder Surprise, qui est tout, sauf une surprise. Avant tout ça, pour fêter ce début de vacances, tu lances ENFIN une vraie partie de Football Manager. Histoire de découvrir ces fameuses nouveautés dont tu entends parler depuis bien trop longtemps.

Samedi 19 décembre, 15h. Tout ne s'est pas passé comme prévu. Tu te lèves seulement. Aujourd'hui, t'avais prévu d'aller boucler tes derniers achats de Noël. C'est encore jouable mais t'as la tête dans le cul après avoir joué jusqu'à 4h du mat'. Le temps de faire connaissance avec ton équipe, de dégager les boulets surcôtés et de faire du pieds à ce petit jeune de 2ème division croate qui, t'en es sûr, va très vite devenir le prochain Cristiano Ronaldo ou Messi. Bon, en même temps, il n'est "que" 15h. Les magasins ne ferment pas avant 19 ou 20h, t'as bien le temps de jouer un peu.

Dimanche 20 décembre, 10h. Debout si tôt en vacances, joli ! Bon, OK, t'as fait une nuit blanche mais ça valait le coup. Malgré quelques matchs amicaux pas rassurants, tu sens que ton équipe commence à trouver des automatismes. Ton meneur de jeu se plaint déjà de ne pas assez jouer et réclame d'être mis sur la liste des transferts mais pas de quoi paniquer. Tu continues de privilégier une tactique assez défensive plutôt payante malgré cette défaite 1-3 à domicile qui a clairement déçu tes supporters et tes dirigeants. Ah mais au fait, le dimanche, tout est fermé ? Bon bah allez, essayons de trouver une formation qui te permette de faire jouer cette pleureuse de Zidane du pauvre.

Tel un Ravanelli au sommet de sa gloire, tu simules une gastro à Noël

Football Manager 2016 : le jeu qui gâche tes vacances de Noël
Football Manager 2016 : le jeu qui gâche tes vacances de Noël

Jeudi 24 décembre, 18h30. Bon, c'est clair, t'as merdé. Ok t'es toujours en lice en Ligue des Champions mais tu as tout simplement laissé tomber cette histoire d'acheter un cadeau pour ta nièce. En même temps, elle n'a que 4 ans, elle ne captera pas que tu as emballé à l'arrache une vieille peluche offerte à ton ex et récupérée avec tous tes poèmes quand elle t'a largué sans pitié pour se mettre avec ce traître d'Alex. Ce soir, pas le choix, tu vas devoir passer au moins deux longues heures à table avec tonton Jacques et ta conne de belle-soeur. A 21h30, idée de génie, tel un Ravanelli au sommet de sa gloire, tu simules une gastro. En guise de péno, tu obtiens le droit d'aller te reposer et te mettre au chaud. Officiellement, c'est le saumon que tu as du mal à digérer. Officieusement, c'est surtout le coup de pression de ton meneur de jeu que tu n'arrives pas à avaler. En quoi aller au Real serait mieux pour sa carrière que de cirer le banc dans ton club très prometteur ?

Dimanche 27 décembre, 22h. Ce soir encore, tu as passé la soirée dans ta chambre. Ta mère est furieuse et promet de pourrir le poissonnier pour ce saumon qui t'a cloué au lit pendant trois jours. Elle se demande juste pourquoi tu es le seul à avoir été malade. De ton côté, tu sais que l'excuse ne va plus fonctionner. Elle t'aura quand même permis d'enfin tester ce dangereux "4-2-1-3 large" qui donne du temps de jeu à ton meneur de jeu relou. Le pire c'est qu'il est bon ce con. En conf de presse, tu n'hésites plus et conseilles à Rafael Benítez d'aller "faire son marché ailleurs", ton joueur ne partira pas, et encore moins au Real.

Jeudi 31 décembre, 16h. Ce soir, grosse soirée chez Marco pour le nouvel an. Il connaît déjà l'excuse du saumon, c'est son idée, tu ne peux pas y échapper... D'autant que ta copine attend cette soirée avec impatience. Sa petite robe achetée chez sa pote des Impertinentes va la transformer en reine de la soirée. En spécialiste du clash qui claque la porte en conf et qui ose s'opposer à ses dirigeants publiquement, tu la joues fine et chopes la première occas' pour t'engueuler avec ta copine. Quoi ? De la vodka ? Mais tu sais bien que je ne bois que du whisky en soirée ! Ca me donne mal à la tête la mauvaise vodka. Ah bah voilà, ça y est, je me sens pas bien. Super hein, merci, c'est bon, fais ce que tu veux, moi je rentre. Tu vas enfin pouvoir recommencer pour la quatrième fois ce putain de match retour face à Porto pour te qualifier pour la finale de la Ligue des Champions. Il te suffit d'un nul.

Football Manager 2016 : le jeu impossible à arrêter
Football Manager 2016 : le jeu impossible à arrêter

Dimanche 3 janvier, 4h du mat'. Tu te "lèves" dans 3 heures pour repartir en cours ou au taff. Tu te sens comme ce fameux été de 2002, quand tu avais réussi à pécho Pauline au camping des 3 sapins. Tu devais partir le lendemain, et la quitter pour toujours, même si vous vous étiez promis de rester en contact et de vous revoir dès les prochaines vacances. Au fond, tu le sais, tu ne retoucheras pas pas plus Football Manager que Pauline pendant un petit moment. Ta vie en dépend. Tonton Jacques t'en veut de ne même pas être venu lui dire merci pour son chèque. Ta nièce demande qui est le monsieur tout barbu et sale quand elle te voit et ta belle-soeur refuse tout simplement de te dire bonjour. Heureusement, ta meuf est toujours là. Elle ne te parle plus depuis ton plantage le soir du 31 mais elle a juste évoqué un break... D'ici quelques heures, fini de calculer combien tu peux mettre sur cette petite pépite mexicaine de 19 ans qui a déjà 16 en finition et 15 en vitesse. Il te faudra de nouveau faire semblant de sourire aux blagues de Laurent, faire attention de ne pas te faire griller en matant le boule de Léa et même comater sagement devant Les Experts avec papa/maman. Pire, tu risques même de devoir te taper ce film de danse argentin pour tenter de recoller les morceaux avec ta copine. C'est dur mais, courage, dans un gros mois, les vacances d'hiver arrivent...

Bonus. Lundi 4 janvier, 18h. La rentrée était calme. Tu es déjà chez toi. Et si tu relançais Benitez pour savoir combien il est prêt à mettre sur ton meneur de jeu ?

News
essentielles
sur le
même thème