Facebook : une panne rend publique 6 millions de données confidentielles
Facebook : une panne rend publique 6 millions de données confidentielles
Aïe ! Encore un coup dur pour Facebook et sa gestion de la "vie privée" des internautes. Le réseau social bleu a avoué avoir partagé des données confidentielles de plus de 6 millions d'utilisateurs suite à une panne de logiciel ce vendredi. A qui votre numéro de téléphone et votre adresse mail ont-ils été diffusés ?

Facebook abonde d'idées pour se renouveler et attire sans cesse de nouveaux utilisateurs sur son réseau social : des commentaires en photos, une version vidéo d'Instagram, l'arrivée des hashtags ou encore des pages de stars authentifiées. Mais là où le bât blesse, c'est toujours sur les questions de confidentialité et de vie privée. D'ailleurs Facebook a encore révélé hier avoir partager les données de plus de 6 millions d'utilisateurs suite à une "panne de logiciel".

Une panne mais pas de piratage

Cette panne a permis que "certaines informations de contact d'une personne (son adresse courriel ou son numéro de téléphone) soient devenues accessibles à des gens qui avaient soit des informations de contact sur elle ou bien des connexions avec elle", explique Facebook sur sa page officielle. En tout, "les numéros de téléphone et les adresses courriels d'environ 6 millions d'utilisateurs Facebook [ont] été partagés" prévient le groupe, assurant qu'il n'y a "pas de preuve que cette panne ait été exploitée malignement, et nous n'avons pas reçu de plaintes d'utilisateurs ou constaté de comportement anormal sur cet outil ou sur le site".

Victimes prévenues par mail

A priori donc, pas d'acte de piratage. Mais tout de même. Face à ce nouveau fail de confidentialité, Facebook s'est dit "irrité et embarassé", tentant de rattrapper le coup en confiant : "Nous prenons la vie privée des gens au sérieux et nous faisons tout notre possible pour protéger (leurs) informations". Normalement, les 6 millions d'utilisateurs victimes de cette panne ont été prévenu par mail, mais Facebook promet un impact "minimal". Il ne vous reste plus qu'à aller checker votre boîte mail et prier qu'elle soit vide.

Facebook
Facebook, Insta, WhatsApp... le gros bug fait criser des internautes, le best of des craquages
Facebook Messenger : attention à l'arnaque, si vous recevez un message avec "ça te ressemble"
WhatsApp : la mise à jour des conditions d'utilisation fait flipper les internautes
Facebook Dating arrive en France : voilà ce que vous devez savoir pour l'utiliser
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles