Elodie en interview pour PureBreak
Elodie en interview pour PureBreak
Récemment éliminée de Secret Story 8, Elodie s'est livrée à Purebreak à travers une longue interview, sans langue de bois. Au programme ? Sa relation avec Sacha, sa mise au point avec Geoffrey, ses futurs projets et un gros règlement de comptes avec Julien Guirado.

"Je suis fière de moi, car je me suis faite toute seule"

Tu as été éliminée quelques jours après la révélation de ton secret. En y repensant, tu ne regrettes pas ton choix ?

Je suis un être humain. Et en plus, les règles et moi ça fait deux. La règle de Secret c'est de garder son secret, mais je l'ai balancé à Joanna qui ne sait pas tenir sa langue, donc... Mais je suis bonne perdante, je ne vais pas pleurer et crier au scandale.

Et en parlant de Joanna, pourquoi t'être confiée à elle alors que tu étais nettement plus proche de Sacha ou Stéfan ?

Dès le début, les gens parlaient d'une personne née sous X... Et puis il y avait la relation entre Nath et Vivian. Je pensais que Nath avait abandonné son fils et que Vivian l'avait retrouvé 20 ans après. Du coup, il y a certains facteurs qui ont fait que j'étais beaucoup plus sensible. Et quand on est un enfant né sous X ou quand on est jeune, quoi de mieux que de se confier à une maman ? Joanna était là, c'est quelqu'un de très doux, de très accessible, qui sait trouver les mots.

Ton secret est quelque chose de très lourd. C'est ce qui t'a poussé à participer à l'émission afin d'y sensibiliser le public ?

Y a trois facteurs. Je voulais vivre une expérience humaine. Je voulais gagner en visibilité et mettre en avant ce que je fais. Et je voulais être porteuse d'un message. Avant de bosser dans la créa', j'ai bossé comme éducatrice dans les quartiers de Toulouse. Et il y a plein de petits loulous qui souffrent de la différence, qui ont une vie pas facile. Du coup, je me suis dit : "Voilà, j'essaie de leur transmettre un message sur des activités, projets artistiques... Pourquoi est-ce que je ferais pas un plus grand message ? Pourquoi je ne ferais pas profiter à un plus grand nombre mon expérience ?" Mais sans dire que je suis la meilleure, que je suis au top... J'ai lu que j'étais prétentieuse, ultra fière... Oui, je suis fière de moi, car je me suis faite toute seule, mais c'était vraiment pour transmettre un message à tous ces petits jeunes.

"Sacha ami avec Leïla ? Parfois j'ai envie de jeter des canettes devant mon écran"

Pour en revenir à ton départ, on a pu voir Sacha fondre en larmes. Qu'est-ce que tu as ressenti à ce moment-là ?

Ça n'a pas été diffusé à l'image, mais Sacha et moi on est collés depuis le 18 juillet. Sacha c'est une énorme surprise, je ne peux pas mettre de mots sur cette amitié. Je ne parviens pas à la verbaliser. Et pourtant, dans la langue française on a pas mal de vocabulaire. Quand je suis rentrée chez moi, dans le train, en re-re-gardant les images, je pleurais comme une idiote (rires). La vie sans Sacha c'est une autre mélodie.

Du coup, ça ne te fait pas bizarre de le voir se rapprocher de Leïla ?

Je suis quelqu'un de jalouse et possessive. Au sein de la maison, je lui tapais déjà des crises de jalousie (rires) Surtout quand la personne... Là il s'agit de Leîla et je ne la porte pas dans mon coeur. Après, devant mon écran j'essaie de le prendre avec philosophie. Dans la maison il s'entendait déjà bien avec elle et il ne l'a jamais caché. Bon, de temps en temps j'ai envie de jeter quelques canettes de Coca devant mon écran, mais... (rires) Non, je suis contente car il n'est pas seul. Je préfère le voir entouré par d'autres candidats, même si je ne les aime pas.

"Geoffrey me fait penser à l'autre abruti qui se prend pour Dieu..."

Autre personne avec qui tu étais proche dans la maison : Stéfan. Pourtant, alors que tu l'as récemment embrassé, tu ne t'es pas privée pour le critiquer et décrire dans la presse comme quelqu'un de "mou, pire qu'un tranquillisant". C'est pas un peu contradictoire ?

Avec Stefan ça s'est étalé sur un certain nombre de jours, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain. On s'est plu, on s'entendait bien, mais après, oui, Stefan est léthargique. C'est pas une critique, c'est la vérité. On a tous des hauts et des bas, mais c'est vrai qu'avec Stefan c'est une léthargie constante (rires). C'est quelqu'un que j'aime bien, qui m'a touché. Lors de la révélation de mon secret, c'est la personne qui est restée la plus réservée, qui est restée dans son coin. Il est ensuite revenu vers moi et on a eu cette discussion où on a un peu tout balayé sur nos vies. Et même si ça n'a pas marché entre nous, je n'en garde pas un souvenir amer. Je l'aime bien. Il a beau être léthargique et ressembler à Père Castor, ça reste quand même un joli garçon.

Si tu gardes un bon souvenir de Stéfan, c'est loin d'être le cas de Geoffrey... Qu'est-ce qui s'est passé avec lui ?

Ah... Geoffrey, je le dis et je le redis : discuter avec lui, c'est comme courir un marathon. C'est pas un garçon qui a un mauvais fond, c'est quelqu'un - je pense - de foncièrement bien. Maintenant, c'est aussi quelqu'un de prétentieux : "Geoffrey c'est le plus beau. Geoffrey c'est le meilleur. Geoffrey c'est le plus intelligent..." A la longue ça use. Un peu d'humilité ça ne ferait pas de mal.

Son élimination a donc dû te faire plaisir...

J'étais très contente du sas avec les 3. C'était le paradis, ils ont tremblé j'ai adoré. J'étais contente car pour moi, Geoffrey ne méritait pas de gagner. Il y a des personnes beaucoup plus méritantes dans cette maison. Je ne sais pas pour qui il se prend lui. Il me fait penser à l'autre abruti qui se prend pour Dieu...

"Une personne comme Leïla n'a rien à faire dans Secret Story"

En plus de Geoffrey, tu as connu d'autres déceptions dans la maison ?

Je trouve que le jeu est biaisé à partir du moment où tu n'es pas naturel. Une nana comme Leïla, qui a toutes ses robes accordées à tous ses pompes, bijoux & cie, qui passe tant d'heures à se préparer... Je suis désolé, on vit en collectivité, si ton chignon n'est pas accordé c'est pas grave, l'essentiel c'est de bien vivre ensemble. Je la trouve égoïste, elle joue bien la comédie. Je ne suis pas jalouse, c'est une jolie femme, une plus-value pour le programme, c'est une belle plante. Elle est là, elle est belle, elle passe bien à l'écran... T'es (Leïla, Ndlr) pas un modèle commerciale pour rien, tu vends bien. Mais en attendant, qu'est-ce que tu transmets ? T'es nominée, tu pleurs. Ta mère t'appelle et elle te dit en italien qu'il faut que tu sois plus dans l'émotion pour toucher le public... C'est quoi ça ? Ça me débecte. Une personne comme ça n'a rien à faire dans une émission telle que Secret Story.

Tu t'imagines refaire de la télé-réalité plus tard ou Secret Story 8 et certains candidats t'ont donné envie de passer à autre chose ?

Je garde les pieds sur terre. Je voulais partir aux USA mais je prends ce qu'il y a à prendre en France. Je continue à travailler. Je fais de la comm, je fais ma propre comm'. Là je bosse en parallèle sur mon projet de design. Avant l'émission, j'avais commencé à bosser sur des prototypes pour une gamme de design pour enfants que j'aimerais lancer. Donc si jamais on me propose les Anges de la télé-réalité pour lancer cette gamme de design, pourquoi pas.

"Julien Guirado est un mytho, un malade. Il s'est inventé une vie"

Justement, en parlant des Anges, une grosse rumeur est récemment sortie dans la presse, comme quoi tu aurais harcelé Julien Guirado ? C'est quoi cette histoire ?

(rires) La mythomanie est une maladie. Avec Julien, on vient de Montauban tous les deux et on est sorti ensemble par le passé. Après, c'est bizarre quand même, le 18 j'entre dans la maison des secrets, le 19, tu (Julien, Ndlr) disparais de toutes les plateformes sociales. Quand je sors de la maison, ma mère m'attend avec un magazine où je me suis faite latter. Donc j'espère qu'il a pris un petit chèque. Moi, je connais la vérité et pour moi, Julien il est mort, il est fini. J'ai pas envie de lui accorder du crédit, j'ai pas envie de m'attarder sur son cas. C'est un personnage agressif – ça a pu se voir dans les émissions – c'est un manipulateur, quelqu'un d'hautain, de prétentieux – je pense qu'il s'entendrait très bien avec Geoffrey – et je le laisse faire sa petite vie médiocre. Je connais la vérité et je n'ai même pas besoin de la rétablir car il est un mytho, c'est un malade. Ce mec, il est malade. Il s'est inventé une vie...

Pour terminer, retour à Secret Story 8 : Qui va gagner selon toi ?

J'aimerais que ça soit mon Quatuor de choc. J'aimerais Sacha en pôle position. J'aimerais que Nath gagne car elle le mérite vraiment, c'est une très bonne joueuse, une très bonne stratège et au sein de la maison c'est l'une des rares personnes à être sincères. J'aimerais bien que Steph ou Aymeric gagne aussi. Mais je pense que Sara a de très grandes chances de gagner. C'est la petite nana un peu jolie, un peu sulfureuse, à la fois très naïve... c'est une nana qui peut plaire.

Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com

Secret Story 8
Sacha Buyse (Secret Story 8) malade et opéré de plusieurs tumeurs, il se confie
Jade Leboeuf et Steph Rodrigues bientôt le mariage : leur grande annonce 💍
Sacha (Secret Story 8) : la vidéo choc et non censurée de sa pénoplastie dévoilée par Jeremstar 😲
Sacha (Secret Story 8) se fait agrandir le pénis : l'opération filmée par Jeremstar
voir toutes les news de Secret Story 8 Découvrir plus d'articles