Diversité à la télé française : les chiffres choc du baromètre du CSA
Diversité à la télé française : les chiffres choc du baromètre du CSA
Chaque année, le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) dévoile son baromètre de la diversité dans la télévision française. Et clairement, les chiffres publiés sont catastrophiques. Que ce soit au niveau du sexe, de l'origine et de la couleur de peau, du handicap ou encore de l'âge, le constat est le même partout : la TV manque cruellement de diversité.

La télé française se fait tacler par le CSA

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a révélé son baromètre de la diversité. Un document qui, chaque année, permet d'évaluer la diversité à la télévision française. Car pour rappel, le CSA "est chargé, par la loi, de faire appliquer une juste représentation de la diversité de la société française dans les médias audiovisuels (télévision et radio) et sur tous leurs supports" comme précise le site officiel. L'organisation a par exemple récemment épinglé les émissions de télé-réalité pour sexisme ou encore déprogrammé une émission de Cyril Hanouna sur C8.

Côté diversité, "on remarque de belles avancées, mais aussi des résultats décevants voire inacceptables" a avoué Roch-Olivier Maistre, le président du CSA. Carole Bienaimé Besse, qui est membre du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, a quant à elle rappelé d'où vient une partie du problème : "Les chaînes ont des obligations relatives à la diversité dans leurs conventions. Mais, à la différence de la loi sur la parité de 2014 qui a obligé les chaînes à fournir des chiffres sur la représentation des femmes au régulateur, pour la diversité, ce ne sont que des engagements".

Des chiffres qui font peur

Comment le CSA a calculé les chiffres de ce nouveau baromètre sur la diversité ? En visionnant durant 2 semaines 18 chaînes en 2019, avec des critères comme le sexe, l'origine, le handicap ou encore l'âge. Concernant le sexe, les femmes sont seulement 39% à apparaître à la télévision française. A noter que 32% de femmes sont montrées dans des rôles positifs et 28% dans des rôles négatifs.

Autre problème ? La représentation des personnes de couleur. Seulement 15% des personnes qui apparaissent sur le petit écran sont "non blanches". Un chiffre qui est même en recul par rapport à 2018, où il était de 17%. Et seulement 13% de personnes "non blanches" jouent dans les fictions. Et puis, il y a aussi l'absence des personnes handicapées parmi les intervenants télévisuels. Elles sont uniquement 0,7 % à être "vues" à la télévision.

Ce n'est pas tout. Le manque de diversité se fait aussi ressentir avec l'âge : 37% des personnes montrées à la télévision ont entre 35 et 49 ans. C'est le plus gros chiffre, tous les autres sont moins représentés. Par exemple, seulement 11% ont moins de 20 ans à la TV et 6% ont plus de 65 ans. Sans oublier les personnes qui vivent en Outre-Mer qui sont à peine 0,4% (en dehors de France Ô).

De grosses disparités qui montrent qu'il reste encore pas mal de chemin à parcourir pour une télé diversifiée.

News
essentielles
sur le
même thème