Demain nous appartient : les habitants de Sète en colère contre la série et les fans
Demain nous appartient : les habitants de Sète en colère contre la série et les fans
Tout le monde n'est pas fan de Demain nous appartient. La preuve, de véritables habitants de Sète, ville où se situe l'intrigue de la série de TF1, viennent de lancer une pétition contre elle afin de faire part de leur colère.

Demain nous appartient cartonne peut-être chaque soir sur TF1, mais n'allez pas croire que tout le monde est fan de la série. Au contraire, la fiction concurrente de Plus belle la vie a réussi à provoquer la colère des habitants de Sète, la ville dans laquelle sont tournés les épisodes !

Les habitants de Sète en colère contre DNA

C'est Le Parisien qui révèle l'information, de nombreux Sétois n'en peuvent plus du traitement de faveur accordé à la série par l'office du tourisme au détriment d'autres figures emblématiques. Au micro du journal, Martin Bez - un commerçant en art auteur d'une pétition contre Demain nous appartient, a notamment déclaré : "Privilégier la masse touristique au détriment de la culture est inadmissible. Sète n'a pas besoin de DNA pour être mis en avant ! C'est la ville de Brassens, de Paul Valéry et de nombreux artistes..."

Pire selon lui, les fans de la fiction - qui viennent régulièrement en pèlerinage sur les lieux des tournages, n'apporteraient rien à Sète si ce n'est de la nuisance : "Ces gens viennent en masse et créent une véritable gêne dans la rue. Ils ne consomment rien à part les produits dérivés de leur série !"

La ville se défend

Des propos forts mais visiblement partagés, puisque sa pétition - disponible à l'entrée de sa galerie d'art, a déjà recueillie plus d'une centaine de signatures. De quoi bouleverser la production ? Motiver l'office du tourisme à revoir sa copie ? Pas du tout.

Interrogée par Le Parisien, Marie de la Forest (présidente de l'office de tourisme) a balayé d'un revers de main ces critiques jugées "absurdes" et a préféré mettre en avant les avantages d'une telle exposition : "La série montre de belles images de Sète et attire beaucoup de visiteurs. Elle a créé de l'emploi et génère 500 000 € par mois de retombées économiques. (...) Les bénéfices des produits dérivés sont réinvestis dans la promotion culturelle de la ville".

Entre le Sète de Demain nous appartient et le Sète du monde réel, on ne sait pas quelle ville est la plus mouvementée.

Demain nous appartient
Demain nous appartient : Nina, la fille de Karim et Lou, en danger à cause de Chemsa ?
Demain nous appartient : Donia Eden (Chemsa) bientôt sur le départ !
Demain nous appartient : Charlotte Valandrey annonce son départ et explique les raisons
Demain nous appartient : Victoire, Jessica, Hugo... ces personnages qu'on aimerait voir revenir
voir toutes les news de Demain nous appartient Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème