On le sait, en plus d'être un joueur formidable, Cristiano Ronaldo est un sacrés businessman ! Et pour cause, après avoir été l'égérie de plusieurs grandes marques, CR7 avait décidé d'ouvrir il y a quelques semaines sa propre boîte de nuit : le "Seven". Mais, l'activité du lieu aura été de courte durée puisque la justi

On le sait, en plus d'être un joueur aussi agaçant que génial, Cristiano Ronaldo est un businessman en or. Oui mais voilà, après avoir été l'égérie d'Armani, CR7 a joué le gourmand et décidé d'ouvrir il y a quelques semaines sa propre boîte de nuit : le "Seven". Aujourd'hui, l'affaire est jugée illégale et la justice a décidé de fermer l'établissement. Encore un coup de Messi pour faire ch*er son "ennemi" ?

Carton rouge pour Cristiano Ronaldo ! Il y a trois semaines avait eu lieu l'inauguration du Seven, une boîte de nuit branchouille du côté de l'Algarve (une zone super touristique du Portugal). Considéré comme un dieu vivant dans son pays natal, CR7 a flairé le bon filon pour se faire encore un peu plus d'oseille et a donc décidé de mettre quelques billets dans l'affaire lancée par son beau-fère. Certains parlent de 500 000 euros, soit à peine un tiers de son salaire mensuel donc. Un pourboire.

Oui mais voilà, du côté des autres boîtes du coin, l'histoire ne fait pas marrer. Voir la gueule d'ange de Monsieur PES 2013 débarquer dans le milieu des nightclubs fait flipper l'Association des discothèques du sud de l'Algarve, qui a carrément porté réclamation en justice pour "concurrence déloyale", entre autre. Et qui a obtenu gain de cause ! Un beau tacle !

Comme le rapporte le site SoFoot, la justice locale a mis en avant un problème de licence pour faire fermer le rade. Le beau frère de Ronaldo, réel boss de l'établissement, avait tou simplement zappé qu'il fallait une autorisation spéciale pour faire danser les sexy chicks tout l'été. C'est ballot.

Voilà de quoi gâcher les belles vacances en famille de Cristiano à Saint-Trop'. Le serial buteur devra rapidement régler cette histoire puisque qu'il n'a que 10 jours pour faire appel de la décision. Dans le cas contraire, le beau gosse comprendra ce que signifie réelement l'expression "raccrocher les crampons"... On connaît un Argentin qui doit se marrer dans son coin.

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo (encore) bientôt papa : sa chérie est enceinte de jumeaux
Cristiano Ronaldo offre son maillot à une femme... après l'avoir assommée
Cristiano Ronaldo de retour à Manchester United après son départ de la Juventus Turin
Cristiano Ronaldo victime de chants homophobes en plein match Hongrie-Portugal
voir toutes les news de Cristiano Ronaldo Découvrir plus d'articles