Coronavirus : fermeture anticipée ou totale des bars, niveaux d'alerte... les nouvelles mesures
Coronavirus : fermeture anticipée ou totale des bars, niveaux d'alerte... les nouvelles mesures
Alors que le coronavirus continue de se propager en France, de nouvelles mesures ont été annoncées ce mercredi 23 septembre par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé. Les départements et villes sont désormais classés selon quatre niveaux d'alerte, entraînant chacun des mesures comme par exemple la fermeture anticipée ou totale des bars et restaurants ou bien la fermeture des salles de sport. Voici ce qu'il faut retenir de l'intervention du ministre.

Malgré un confinement généralisé, la Covid-19 n'a pas disparu de notre territoire. Depuis quelques semaines, la propagation du virus est même repartie à la hausse et nous avons dépassé ce mercredi les 13 000 nouveaux cas en 24 heures. Dans plusieurs villes et départements dont Paris, Aix-en-Provence, Marseille, Nice ou Lyon, la situation est préoccupante et les patients sont de plus en plus nombreux dans les hôpitaux. Un scénario qui a poussé le gouvernement à prendre de nouvelles mesures, différentes selon les territoires.

Quatre niveaux d'alerte

Lors de son intervention ce mercredi 23 septembre au soir, le ministre des Solidarités et de la Santé a dévoilé la nouvelle carte qui sera actualisée tous les 15 jours et est établie selon trois critères : le taux d'incidence, le taux d'incidence chez les personnes âgées et la part des patients atteints de la Covid-19 dans les réanimations. Ainsi, les départements ou villes sont classés selon les niveaux suivants : zone alerte, zone alerte renforcée, zone alerte maximale et état d'urgence sanitaire (aucun département n'est concerné pour le moment).

Coronavirus : la carte de France selon les niveaux d'alerte
Coronavirus : la carte de France selon les niveaux d'alerte

Des mesures différentes selon les zones et selon les villes

Les mesures seront donc différentes en fonction de ces zones d'alerte. Pour les départements en zone alerte renforcée comme Paris et la petite couronne, Lyon, Nice ou Lille, les rassemblements seront désormais limités à 1000 personnes pour les grands événements et 10 personnes pour les rassemblents dans l'espace public. Les fêtes locales et étudiantes sont désormais interdites et ce n'est pas tout ! Les salles de sport et gymnases seront désormais fermés tout comme les salles des fêtes. Les bars, eux, devront fermer plus tôt, à 22h maximum, bien que l'heure exacte de fermeture sera décidée en fonction des villes par les préfets. Ces mesures seront mises en place à partir de ce lundi 28 septembre et sont valables pour une durée de 15 jours.

Pour les départements en zone d'alerte maximale comme actuellement la Guadeloupe et les villes de Marseille et Aix-en-Provence, c'est encore plus drastique puisque les bars et restaurants seront totalement fermés à partir de ce samedi. Les lieux recevant du public seront également fermés (en plus de tous les lieux cités pour les zones d'alerte renforcée) sauf, a précisé Olivier Veran, "s'il existe un protocole sanitaire strict déjà mis en place". Les cinémas, théâtres et musées pourront donc restés ouverts.

Les dîners en famille ou entre amis déconseillés

En plus de ces nouvelles mesures, le ministre de la Santé a également appelé à la responsabilité des Français et a déconseillé les réunions familiales ou amicales lors desquelles les gestes barrières ne sont pas forcément respectés. "On ne peut pas être extrêmement vigilant dans le métro, le bus, au bureau, dans les commerces, et relâcher toute forme de vigilance en privé" a-t-il expliqué, demandant à ce que les Français évitent de croiser des personnes différentes plusieurs fois dans la semaine. En une semaine, 4244 nouveaux malades du coronavirus ont été hospitalisés dont 675 en réanimation. 31 459 personnes sont décédés en France depuis le début de l'épidémie.

News
essentielles
sur le
même thème