Coronavirus : aux Etats-Unis, des lycéens suspendus pour avoir posté des photos de leur lycée bondé
Coronavirus : aux Etats-Unis, des lycéens suspendus pour avoir posté des photos de leur lycée bondé
Distanciation sociale et gestes barrière non respectés, masque non porté... Malgré l'augmentation de cas de coronavirus aux Etats-Unis, plusieurs lycéens ont partagé sur les réseaux sociaux des photos inquiétantes de leurs lycées de Georgie... avant de se faire suspendre.

Gestes barrière, distanciation sociale, port du masque obligatoire même en extérieur... Si, en France, les mesures visant à lutter contre le coronavirus se renforcent, ce n'est pas forcément le cas partout aux Etats-Unis. La semaine dernière, des élèves du lycée North Paulding de Dallas, dans l'Etat de Géorgie, partageaient des photos inquiétantes sur les réseaux sociaux. Sur l'une d'entre elle, on voit un couloir du lycée, bondé de lycéens sans masque et sans distanciation sociale. Ce n'est pas le seul établissement où les règles de distanciation ne sont pas respectées : des photos de plusieurs lycées dans le comté de Cherokee en Georgie ont également été partagées. A noter que dans cet Etat, le port du masque n'est pas obligatoire à l'école.

Des lycéens suspendus après avoir posté des photos de leur lycée bondé sur les réseaux

Hanna Watters, une des lycéennes à l'origine des photos, faisait part de son inquiétude à ABC News : "J'étais nerveuse d'aller à l'école mais j'avais confiance en eux pour me garder en sécurité. Mais en réalité, c'était pire que ce dont j'imaginais. Je ne me sentais pas bien, et encore moins parce qu'après une journée là-bas, je devais retrouver ma famille le soir". Rapidement, la photo est devenue virale et la direction de l'établissement a décidé de suspendre les élèves pour avoir enfreint les règles disciplinaires.

9 cas de coronavirus dans le lycée

Voulant rassurer les parents, le lycée assurait que la photo avait été prise "hors contexte" : "En vertu des protocoles covid-19 que nous avons adoptés, des changements de classe qui ressemblent à cela peuvent se produire, en particulier dans une école secondaire de plus de 2 000 élèves". Sauf que, quelques jours plus tard, les parents d'élèves apprenait que 9 cas de coronavirus avaient été recensés au sein du lycée. Parmi eux, 6 élèves et 3 membres de l'équipe éducative. Face à la polémique, l'administration a mis fin à la suspension des élèves dès vendredi et a instauré un système de retour à l'école alternatif.

News
essentielles
sur le
même thème