Confinement : transports, cinéma, sport... ça se passe comment pour les abonnements ?
Confinement : transports, cinéma, sport... ça se passe comment pour les abonnements ?
Si à l'année ou au mois, vous payez un abonnement SNCF ou Navigo, pour le cinéma ou encore pour les salles de sport, il ne vous sert plus à grand chose depuis le début du confinement, voire même depuis avant. Du coup, ils deviennent inutiles. Pouvez-vous être remboursés ? On fait le point.

Oui, le confinement n'est pas méga agréable. On s'ennuie, nos potes nous manquent, la fête nous manque, les bars nous manquent, on tourne en rond, mais il faut quand même voir les côtés positifs : ça nous fait faire des économies. Hé oui, comme on a presque rien dépensé les deux dernières semaines de mars et comme la carte bleue risque de ne pas énormément chauffer en avril, notre compte en banque nous remercie. En plus, il pourrait même être renfloué grâce à l'arrêt des abonnements des abonnements de cinéma, pour les salles de sport ou encore pour les transports (pas pour tout le monde malheureusement).

Le Navigo remboursé en avril... pas pour tout le monde

Du coup, comment ça se passe ? Alors, côté transport, Valérie Pécresse a annoncé que le pass Navigo, le Navigo senior et la carte Imagin'r seront remboursés pour les gens qui les ont rechargés au mois d'avril et pour ceux qui ont un abonnement annuel : "Le remboursement sera intégral pour les télétravailleurs, pour les salariés en chômage partiel ou total, ainsi que pour les indépendants qui ont dû fermer leur activité", a expliqué la présidente de la région au Journal du dimanche.

Les personnes concernées devront se connecter sur un site spécial en mail, un peu comme lors des grèves. Les abonnés mensuels auront besoin d'un justificatif. Par contre, la RATP n'a pas prévu de rembourser le mois de mars aux fidèles des transports en commun. Désolé !

Côté SNCF (TGV et TER), tous les prélèvements sont suspendus : "les clients TGV qui ont souscrit l'abonnement 'Mon forfait annuel', le prélèvement du mois d'avril, qui intervient entre le 20 mars et le 19 avril, sera nul", explique Le Parisien avant de préciser : "pour ceux qui ont payé en une seule fois leur abonnement annuel, les modalités de remboursement seront détaillées après la période de confinement." Pour le remboursement des deux dernières semaines de mars, la question se pose encore.

Sinon, tous les billets sont échangeables et remboursables sans frais pour ceux qui ont des "réservations de voyages SNCF en cours jusqu'au 30 avril". De plus, tous les passagers de Flixbus et Blablabus seront remboursés.

UGC et Gaumont suspendent les prélèvements

En plus de ne pas prélever leurs abonnés à UGC illimité et au Pass en avril, UGC et Gaumont vont leur rembourser le mois de mars puisque les salles de cinéma sont fermées depuis le 14 mars. Du coup, leurs cartes ne leur ont pas beaucoup servi : "Si vous réglez votre abonnement par prélèvement, nous procédons à la suspension de vos prélèvements mensuels, sans aucune action de votre part, jusqu'à réouverture de nos cinémas. Nous procéderons par ailleurs au remboursement du montant perçu au titre de la période du 15 au 31 mars. Si vous avez réglé votre abonnement au comptant, votre abonnement sera prolongé automatiquement du nombre de jours pendant lesquels les cinémas auront été fermés", a expliqué UGC dans un communiqué.

Et pour les salles de sport ?

Pour les salles de sport, c'est une autre histoire car le règlement varie de club en club. Par exemple, BasicFit explique ne pas pouvoir suspendre les abonnements actuels, mais ajoute : "nous envisageons une indemnisation appropriée et reviendrons vers nos membres à ce sujet en avril au plus tard".

Depuis, elle a confié laisser le choix entre un abonnement Premium, un remboursement ou la suspension de l'abonnement. Fitness Park a opté pour la même solution, mais la salle propose soit d'offrir un abonnement de 3 mois à qui on veut, une réduction ou une simplement suspension. Les Cercles de la Forme suivent le mouvement.

De son côté, Neoness a décidé le "report de semaine en semaine" : "jusqu'à réouverture de nos clubs, sur une durée équivalente à la fermeture." L'Orange Bleue, elle, n'a pour le moment rien annoncé, mais en attendant, elle propose des cours à ses fidèles clients disponibles sur une plateforme digitale. Les CMG Sports Club, eux n'ont pas hésité à stopper directement les abonnements. Du coup, il vous reste le sport à la maison. Allez courage, une deux, une deux !

Faites du sport à la maison
Faites du sport à la maison
News
essentielles
sur le
même thème