Confinement : les étudiants en résidence universitaire ne paieront pas de loyer en avril
Confinement : les étudiants en résidence universitaire ne paieront pas de loyer en avril
Alors que tous les Français sont confinés chez eux, comment ça se passe pour les étudiants en résidences universitaires ? Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a dévoilé plusieurs mesures de soutien. Parmi elles, le gel des loyers d'avril, le maintien des emplois en résidences universitaires ou encore le maintien de la bourse.

Depuis ce lundi 16 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre, toutes les écoles et universités françaises sont fermées. Comment ça se passe pour les étudiants qui logent dans des résidences universitaires ? La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé ce jeudi 19 mars 2020 avoir pris des "mesures de soutien" en faveur des étudiants. La première : l'annulation des loyers d'avril pour ceux qui logent dans les résidences universitaires. "Le préavis contractuel d'un mois ne sera pas opposable en ces circonstances", précise la ministre, qui ajoute "aucun loyer ne sera mis à leur charge pour le mois d'avril".

Des mesures en soutien aux étudiants

Ces établissements restent ouverts pour accueillir les étudiants qui n'ont pas pu rejoindre le domicile de leur famille pour le confinement, comme ils y étaient invités. De plus, ils ont la garantie de pouvoir "bénéficier à nouveau d'un de ces logements" une fois la fin du confinement. Quant aux étudiants qui travaillent dans des résidences universitaires, ils pourront retrouver leur emploi, qui sera préservé : "les contrats ont vocation à être, dans toute la mesure du possible, maintenus pendant toute la période de confinement". Une mesure qui concerne près de 20.000 doctorants et plusieurs dizaines de milliers d'autres étudiants. Ceux qui travaillent en entreprise pourront bénéficier du chômage partiel mis en oeuvre par le ministère du Travail.

Logements, bourses, jobs étudiants, concours...

Les boursiers conserveront leur droit à leur bourse, même s'ils les ont épuisés, et les étudiants français en programme Erasmus+ à l'étranger pourront aussi "conserver leur bourse tout au long de leur séjour à l'étranger jusqu'à leur retour en France". Quid des concours ? Tous ceux prévus jusqu'au 5 avril ont d'ores et déjà été annulés : "Leur reprogrammation se fera dans les délais les plus courts possible en fonction de l'évolution de la situation". Pour ceux prévus après le 5 avril, la ministre précise que "des solutions adaptées seront définies sur la base d'une instruction approfondie".