Si l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron ce jeudi 12 mars 2020 a paniqué pas mal de Français, elle a fait le bonheur de nombreux étudiants. Et pour cause, le Président de la République a annoncé la fermeture des écoles, crèches, collèges, lycées et universités français à partir de lundi et pour une durée indéterminée.

C'est l'une des annonces phares faites par Emmanuel Macron ce jeudi 12 mars 2020 lors de son allocution télévisée. Alors que le Coronavirus comptabilise 2876 cas et 61 décès en France, le gouvernement a pris la décision de fermer toutes les crèches, écoles, collèges, lycées et universités françaises "dès lundi" et "jusqu'à nouvel ordre" afin de lutter contre la propagation du virus Covid-19. "C'est à la fois pour protéger [les élèves] et pour réduire la dissémination du virus", a expliqué le président de la République. Une décision déjà prise par plusieurs pays comme l'Italie, la Pologne, la Grèce ou encore le Danemark.

Les écoles fermées à la plus grande joie de nombreux élèves

De quoi réjouir de très nombreux élèves. Mais si beaucoup ont déjà exprimé leur joie de ne pas aller en cours et de pouvoir faire la grasse mat' lundi, ces derniers ne sont pas annulés pour autant. Les établissements scolaires vont mettre en place des cours en ligne avec les professeurs et assurer la continuité pédagogique via une plateforme gratuite du Cned. Eh non, ce n'est pas encore les vacances ! "La France a des atouts en matière d'enseignement à distance, insiste le ministre. Nous nous y sommes préparés. Nous avons mis en place un mécanisme de continuité administrative et pédagogique pour qu'aucun élève ne reste au bord du chemin.", a souligné Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, qui a précisé "on va aller au moins jusqu'aux vacances de printemps".

Qu'en est-il pour les parents ? Emmanuel Macron a assuré qu'un "service de garde sera mis en place région par région" pour que les personnels "indispensables à la gestion de la crise sanitaire", comme les personnels médicaux, puissent "faire garder leurs enfants et continuer d'aller au travail". Pour les autres, "l'Etat prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints de rester chez eux".

Il a également préconisé le télé-travail pour ceux qui le peuvent. Le président de la République a également recommandé aux personnes âgées de plus de 70 ans, ou souffrant de troubles respiratoires ou handicap de rester le plus possible chez elles et d'éviter au maximum tout contact avec les autres.

News
essentielles
sur le
même thème