Clip "Random" : Eddy de Pretto masque son vrai visage pour retrouver la liberté
Près d'un an après la sortie de son album "Cure", Eddy de Pretto continue de le mettre en images avec le clip de "Random", son dernier single aux paroles poignantes. Un clip dans lequel le chanteur, piégé dans une salle grise, masque son vrai visage pour dénoncer les codes d'aujourd'hui et retrouver sa liberté.

Eddy de Pretto est sans aucun doute l'une des révélations de 2018 : l'artiste originaire de Créteil a en quelque sorte révolutionner les codes en mélangeant rap et chanson française. Son ascension continue donc de jour en jour et son album "Cure", composé des morceaux "Kid", "Fête de trop", "Normal" et "Random" continue lui aussi de faire un carton : il a d'ailleurs dépassé les 200 000 ventes en décembre dernier. Un succès plutôt inattendu pour Eddy de Pretto : "je le rêvais sans savoir qu'il allait devenir réalité un jour", a-t-il confié en interview à PureCharts.

"J'ai pas compris les codes même s'ils m'impressionnent"

Pour continuer sa consécration, le chanteur a sorti "Culte", une réédition de son album composée de 4 titres inédits, et vient de dévoiler le clip de son dernier single "Random", réalisé par Thibaut Grevet : un clip plutôt simple en apparence, mais qui est en réalité artistique et plutôt original. On y découvre Eddy de Pretto piégé dans une salle sombre, avec un masque sur son visage, se battant pour sa liberté, dénonçant ainsi l'emprise des jugements et des critiques sur les différences de nos jours : "j'ai pas compris les codes même s'ils m'impressionnent. Fuck si j'ai pas la cote, comme ça je me mens", chante notamment l'interprète de "Kid".

Des fameux codes, sur la sexualité en partie, qu'il a abordé lors d'un entretien avec PureCharts : "quand on a une sexualité différente de l'aspect normatif on se pose beaucoup plus de questions vis à vis des autres et vis a vis de soi. (...) J'avais des parents qui tenaient au fait que je sois un garçon comme les autres petits garçons, des codes qu'on attend", a-t-il confié avant de révéler qu'il réfléchit en ce moment à son deuxième album.