Eddy de Pretto : qui est le nouveau phénomène à suivre ?
Eddy de Pretto : qui est le nouveau phénomène à suivre ?
Si vous ne le connaissez pas encore, vous allez entendre parler de lui partout ! Ce vendredi 2 mars, Eddy de Pretto dévoile son premier album intitulé "Cure". Mais qui est-il ? PRBK vous le présente.

Attention, révélation ! Après un premier EP sorti l'an dernier, Eddy de Pretto débarque dans les bacs avec son premier album "Cure". Nommé aux dernières Victoires de la musique, l'artiste français ne devrait laisser personne insensible.

Acteur avant la musique

Né en 1993 à Créteil, Eddy de Pretto a toujours été passionné par les métiers artistiques. Dès ses 12 ans, il étudie non seulement la technique vocale et le chant mais aussi le théâtre. S'il commence à écrire ses propres chansons à 18 ans, il tente d'abord de percer dans le milieu du cinéma. En 2013, il tient un rôle dans le film Paulette réalisé par Jérôme Enrico. Une seconde passion qu'il met ensuite de côté pour se concentrer à 100% à la musique. En 2017, son EP "Kid" attire l'attention du public.

Un mélange des genres

Il faut dire que ses chansons sont un étonnant mélange des genres. Mi-chanson française, mi-rap, ses sonorités et sa voix rappellent aussi Stromae. Un style bien particulier qu'il a acquis durant son enfance. "Je pense que les possibilités multiples que j'ai eu d'écouter tous genres de musiques durant ma jeunesse m'ont amené à la curiosité de faire des ponts, des liens entre plusieurs styles et peut-être innover, ou proposer quelque chose d'inédit" a-t-il confié à nos confrères de Purecharts.

Eddy de Pretto : son single Kid

Des morceaux de vie

Dans ses morceaux, Eddy de Pretto nous livre des morceaux de sa vie. Une chose importante pour le jeune artiste. "Il faut que quelque chose puisse me remuer à l'intérieur pour ressortir sur le papier. C'est pour cela qu'aujourd'hui je ne me sens pas d'écrire pour quelqu'un d'autre ou de faire semblant. J'ai besoin de vécu." a-t-il confié à 20 minutes. Il parle donc sans complexe de ses conquêtes, de son homosexualité ou de ses rapports compliqués avec ses proches. "On n'est pas obligé de s'entendre avec ses parents. Je les aime beaucoup, mais on parle peu de ma création. C'est comme ça. La chaleur, chez nous, c'étaient les dîners devant la télé, il n'y avait pas de conversation, pas de câlins. Je ne cherche pas à savoir ce qu'ils pensent de mon travail. Si mes parents détestent ce que je fais, c'est que j'aurais touché une certaine réalité, ce qui me plaît parce que je pense qu'ils n'ont pas envie de cette impudeur." confie-t-il.

Le titre Normal d'Eddy de Pretto
News
essentielles
sur le
même thème