Affaire Christian Quesada : le verdict de son procès est tombé
Affaire Christian Quesada : le verdict de son procès est tombé
Un an après son arrestation, Christian Quesada faisait face à la justice ce mercredi 8 avril. L'ex-champion des 12 coups de midi sur TF1 était accusé de "corruption de mineur" ainsi que de "détention et diffusion d'images pédopornogaphiques" et encourrait jusqu'à 7 ans de prison. Le verdict a été rendu par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse.

Le 27 mars 2019, c'était le choc pour de nombreux fans des 12 coups de midi, l'émission animée chaque jour par Jean-Luc Reichmann sur TF1. Plus gros champion de l'histoire du jeu (il a remporté 600 000 euros de gains ainsi que 200 000 euros de cadeaux), Christian Quesada était mis en examen pour "détention et diffusion d'images pédopornographiques". Lors de leur enquête, les forces de l'ordre ont aussi découvert plusieurs affaires de "corruption de mineur".

Trois ans de prison ferme pour Christian Quesada

C'est ce mercredi 8 avril que se déroulait le procès - en huis clos à cause du confinement - de Christian Quesada au tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Un procès qui ne s'est pas tout à fait déroulé comme prévu. Comme l'explique Le Progrès, l'ex-champion a été lâché par son avocat avant le début de l'audience pour "désaccord sur la manière d'aborder le dossier". C'est via visio-conférence que Christian Quesada a témoigné devant le juge. Le Progrès précise ensuite qu'il a finalement été condamné à trois ans de prison ferme pour "corruption de mineur" sur quatre jeunes filles ainsi que de "détention et diffusion d'images pédopornogaphiques" alors qu'il risquait sept ans derrière les barreaux.

En plus de ces trois ans de prison, Christian Quesada écope de cinq ans de suivi socio-judiciaire après sa peine. S'il ne respecte pas ce suivi, il devra passer trois années supplémentaires en prison. Lors de son arrestation, on avait appris que la police aurait retrouvé dans ses ordinateurs "des milliers d'images et de vidéos compromettantes". Concernant les affaires de corruptions de mineures sur quatre jeunes filles, elles ont eu lieu entre le 1er avril 2017 et le 25 mars 2019.

Christian Quesada
Christian Quesada en prison : il brise le silence dans une lettre !
Affaire Christian Quesada : 5 nouvelles victimes présumées ont déposé plainte contre lui
Christian Quesada : de nouvelles victimes présumées témoignent
Jean-Luc Reichmann sur Christian Quesada : "Pour moi, il n'existe plus"
voir toutes les news de Christian Quesada Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème