Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Toujours sublime sur ses photos Instagram, Caroline Receveur a vivement été critiquée sur un nouveau post montrant la jeune maman mince, belle et sexy. Exaspérée par les haters, l'influenceuse a tenu à s'expliquer dans sa story. La star des réseaux sociaux a rappelé qu'elle était humaine et avait elle aussi connu la pauvreté, le deuil ou encore la dépression, mais que la vie continue et qu'il faut se battre.

"A en écouter certains, je devrais me cacher d'être heureuse"

Trop "parfaite", trop "mince"... Plusieurs internautes ne se sont pas gênés pour critiquer Caroline Receveur en commentaires de son nouveau post sur Instagram. La compagne d'Hugo Philip y apparaît resplendissante, en lingerie sexy face à un miroir. En légende du selfie, la blogueuse beauté a précisé avec humour : "I woke up like this", qui se traduit "Je me suis réveillée comme ça" en français, avant d'ajouter un "LOL". Mais les haters l'ayant attaquée sur son beau physique, elle a décidé de pousser un long coup de gueule dans sa story.

"A en écouter certains, je devrais me cacher d'être heureuse, d'avoir retrouvé la ligne après bébé, d'avoir une situation professionnelle qui me plait et d'avoir les moyens de m'acheter de jolies choses de temps en temps" a commencé par expliquer la maman du petit Marlon, mais "je me donne les moyens de faire ce que je fais et d'être ce que je suis tous les jours".

Enfin heureuse et épanouie, Caroline Receveur a tenu à préciser qu'elle aussi a des problèmes malgré tout : "Je suis comme tout le monde. J'ai des soucis, des angoisses, des coups de mou, des incertitudes mais jamais je ne mettrais en avant sur mes réseaux la négativité, la pitié et le mal-être pour rassurer les gens sur leur condition".

"100 euros par mois", "trompée" par ses ex, la mort de son papa... Elle se confie

Originaire "des Vosges", l'influenceuse et auteure de "No filter" a ensuite énuméré plusieurs coups durs de sa vie, pour prouver aux gens qu'elle aussi n'avait pas eu de cadeaux. Partie à Paris à 18 ans, "je n'ai jamais bénéficié de bourse étudiante", "d'APL" ou du "chômage", "j'ai vécu avec 100 euros par mois", "j'ai rencontré de mauvaises personnes, j'ai été trompée par mes ex, j'ai connu la maladie, j'ai perdu mon papa, j'ai été dépressive, j'ai fait une thérapie pendant deux ans, j'ai eu des envies de suicide, j'ai pris beaucoup de poids, j'en ai beaucoup perdu, j'ai tenté de lancer plusieurs business, j'ai essuyé des refus, des critiques, j'ai échoué, encore et encore, en cherchant toujours une solution et en voulant toujours plus". Et pourtant, "je ne me suis jamais apitoyée sur mon sort" a-t-elle précisé.

"Tout est sujet à critiques"

Avec une âme de battante, Caroline Receveur n'a jamais baissé les bras. "Je me suis toujours battue et je continuerai à me battre pour mener la vie que je souhaite avec ses hauts, ses bas mais en regardant toujours vers le haut, vers le positif" a-t-elle assuré, car son "mood" est "POSITIF". "La bienveillance, le respect de soi, l'amour des autres, la persévérance et la volonté" sont les valeurs auxquelles elle croit.

Sur les réseaux sociaux encore plus qu'ailleurs, "tout est sujet à critiques", donc celle qui est aussi égérie et youtubeuse a tenu à déclarer aux haters : "Le nombre de followers, je m'en fous. Il serait donc bon de faire le tri dans vos abonnements et de vous désabonnez de mon compte si vous pensez suivre une jeune femme de 31 ans au bout du rouleau qui ne prend plus soin d'elle, ne sort plus et se laisse aller personnellement et professionnellement sous prétexte qu'elle est maman". Voilà qui est dit.

Caroline Receveur
Caroline Receveur devient égérie de Moa Paris et lance une collab d'accessoires et de bijoux canon
Caroline Receveur terrorrisée par la mort et la maladie : "Je suis désemparée "
Caroline Receveur : pauvreté, deuil, dépression... Elle se confie tout en poussant un coup de gueule
Caroline Receveur bientôt au casting d'une série pour Netflix ?
voir toutes les news de Caroline Receveur Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème