La rappeuse a utilisé un terme qu'un gang de Los Angeles n'a pas apprécié. Mais alors pas du tout. Les membres auraient même menacé Cardi B sur son compte Instagram, la prévenant qu'elle ne devait plus mettre les pieds dans la ville des anges aux Etats-Unis si elle comptait rester en sécurité.

Cardi B se met un gang à dos

Comme l'a rapporté TMZ, Cardi B aurait été menacée par un gang de Los Angeles. Tout est parti d'une simple photo postée sur Instagram, dans laquelle la rappeuse américaine arbore une fourrure bleue à Minneapolis. En légende, celle qui s'est fait connaître avec le tube "Bodak Yellow" a précisé : "Je déteste porter du 'Flue' mais ce manteau était vraiment trop cool".

Problème, "flue" est un terme utilisé par le gang des Bloods (dont la couleur fétiche est le rouge) pour critiquer le gang adverse des Crips, (dont la couleur préférée est le bleu), sans prononcer "blue" (bleu en français, ndlr). En écrivant ce mot, les Crips ont donc tout de suite vu une attaque de Cardi B. Ils lui ont alors fait avoir qu'elle avait eu tort de s'attaquer à eux.

Ils la menacent

L'image, qui a récolté plus de 1 millions de likes, a surtout déclenché la colère du gang des Crips. Très énervés, certains membres auraient non seulement laissé des commentaires haineux à l'égard de l'artiste qui chante en featuring avec Bruno Mars sur "Finesse", mais l'auraient aussi menacée.

Celle dont les fans ont récemment clashé Logan Paul doit venir à Los Angeles dans quelques jours pour le NBA All-Star Game 2018. Et ça, le gang en est conscient. Ils lui ont notamment déclaré : "C'est un suicide ce que tu viens de faire" ou encore "On accepte pas ça : ne viens plus à Los Angeles".

Face aux menaces, Cardi B a supprimé la légende de son cliché (tout en laissant sa photo) et a désactivé les commentaires. Est-elle désormais en danger ?

News
essentielles
sur le
même thème