Arrêté en 2010 sous l'emprise de l'alcool et de la cocaïne, Bruno Mars avoue dans le dernier numéro du GQ US qu'il a menti aux flics. Le chanteur de Locked out of heaven était "bourré" et "drogué" au point de raconter n'importe quoi à la police. Condamné à une amende et des heures de TIG, le beau gosse de Grenade a depuis retrouvé un casier judiciaire vierge.

Ce n'était pas la première fois

Bruno Mars a décidé de mettre les choses à plat. Dans une interview au numéro d'avril 2013 du GQ US, le chanteur raconte sa version de son arrestation en 2010. A Las Vegas, l'auteur de Just the way you are est arrêté alors qu'il a sur lui près de 3 grammes de cocaïne. A L'époque, il lâche à la police que c'est la première fois qu'il prend de la drogue. Mais Bruno Mars a menti.

Pour GQ, le chanteur de When I was your man revient sur cette histoire et explique : "Je ne sais pas d'où c'est venu. J'étais vraiment défoncé. J'étais bourré. Alors j'ai un souvenir très flou de ça, mais chaque jour j'essaie d'oublier et de continuer d'avancer". Bruno Mars devait effectivement bien planer puisque même sur sa photo d'arrestation, il affichait un énorme sourire.

Charges judiciaires abandonnées

Conduit en justice, le sosie d'Elvis Presley avait cette fois fait preuve d'honnêteté en plaidant coupable. L'artiste a du s'acquitter d'une amende de 2 000 dollars et 200 heures de travaux d'intérêt général. Si Chris Brown triche sur ses heures, le chanteur de Grenade, motivé et dévoué, en a même fait 30 de plus. Une bonne conduite qui a abouti à l'abandon des charges. Un bel exemple à suivre pour Lindsay Lohan.

Bruno Mars
Bruno Mars, Kendrick Lamar, Jaden Smith... Les sneakers stars du red carpet des Grammy Awards 2018
Clip "Finesse" : Bruno Mars et Cardi B nous replongent dans les années 90 🕺
Clip "Versace on the Floor" : Bruno Mars recrute Zendaya et c'est très sensuel 🔥
Bruno Mars prêt à arrêter la musique pour retrouver sa mère ? Ses confessions bouleversantes
voir toutes les news de Bruno Mars Découvrir plus d'articles