Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Brevet : les élèves pourront le passer en septembre en cas de "circonstances familiales justifiées"
Brevet : les élèves pourront le passer en septembre en cas de "circonstances familiales justifiées"
Si le report des épreuves du brevet aux 1er et 2 juillet 2019 ravit ceux qui ont du retard dans leurs révisions, il chamboule les plans de ceux qui avaient déjà réservé leurs vacances. Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a expliqué que les élèves absents à ces dates pourront passer le brevet en septembre, à certaines conditions.

Alors que les épreuves du brevet des collèges devaient se dérouler ces jeudi 27 et vendredi 28 juin, le gouvernement a décidé de les décaler aux lundi 1er et le mardi 2 juillet 2019, en raison de la canicule qui doit durer plusieurs jours en France. Si certains se réjouissent d'avoir plus de temps pour réviser, d'autres se plaignent de devoir décaler leurs vacances, déjà réservées.

Une session en septembre

Qu'ils se rassurent, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a précisé sur franceinfo que les élèves qui ne peuvent pas passer l'examen début juillet pourront le passer lors d'une session mise en place en septembre : "Les circonstances familiales justifiées seront un critère suffisant pour passer la session de septembre". A condition tout de même d'avoir une preuve : "J'ai demandé aux principaux de collège d'avoir une vision large de ce qu'est un empêchement, et donc en montrant une preuve, comme le fait qu'on a un titre de transport qui n'était pas annulable".

"J'aurais préféré ne pas avoir à prendre cette décision"

Comme pour répondre aux critiques, le ministre a ajouté "J'aurais préféré ne pas avoir à prendre cette décision. Il y a des moments où vous devez prendre vos responsabilités. Et que n'aurait-on dit si jeudi et vendredi nous avions eu des élèves dans des situations de santé éventuellement graves ? Et que n'aurait-on dit si des milliers d'élèves avaient été dans des situations en réalité de complètement rater leur examen ? Au-dessus de 40 °C, c'est quand même très difficile de se concentrer et de donner le meilleur de soi-même". Selon les prévisions de Météo France, les températures peuvent monter jusqu'à 40° dans certaines régions françaises (sauf la Bretagne)...

News
essentielles
sur le
même thème