Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Ce mardi 8 novembre 2022, retour au Wakanda avec la diffusion sur TF1 de Black Panther. Le film de Marvel avait cartonné en salles lors de sa sortie en 2018 et s'était même invité aux Oscars. Trois ans plus tard, sa suite, Black Panther : Wakanda Forever, sort au cinéma ce mercredi 9 novembre. Mais que nous réserve ce 2ème volet sans Chadwick Boseman, décédé des suites d'un cancer en août 2020 ? PRBK a vu le film et vous dit tout, sans spoiler.

Sorti en 2018 au cinéma, Black Panther, réalisé par Ryan Coogler, a été un véritable succès, critique et public. En plus d'être classé numéro 1 des meilleurs films Marvel selon les critiques, le long métrage centré sur le super-héros joué par Chadwick Boseman avait cartonné en salles aux Etats-Unis et dans le monde et avait même été nommé pour le prix du meilleur film aux Oscars 2019. Il n'avait pas remporté le prix ultime mais a marqué l'Histoire du cinéma.

Très rapidement, une suite a été confirmée mais le destin a failli avoir raison du film. En août 2020, on apprenait le décès de Chadwick Boseman alias T'Challa à l'âge de 43 ans. Depuis des mois, il souffrait en silence d'un cancer du colon. Le studio a finalement décidé de bien tourner la suite, qui est un vrai hommage à l'acteur parti trop tôt. Black Panther : Wakanda Forever arrive en salles ce mercredi 9 novembre.

Comment est expliquée l'absence de Chadwick Boseman dans Black Panther : Wakanda Forever ?

Ce n'est pas un spoiler puisque c'est dit clairement dans la bande-annonce (à voir dans notre diaporama) : le roi T'Challa meurt dans la toute première scène de Black Panther 2. Une mort non montrée à l'écran mais vécue à travers le regard de sa soeur, Shuri (Letitia Wright). Les raisons exactes de la mort du personnage ne sont pas dévoilées, mais cette mort va hanter Shuri qui se sent responsable car elle n'a pas pû sauver son frère.

Chadwick Boseman dans Black Panther
Chadwick Boseman dans Black Panther

Pouvoir aux femmes

Ce deuxième film centré sur le Wakanda est sans conteste celui des femmes. Déjà au coeur du premier volet, les personnages féminins prennent encore plus d'ampleur dans cette suite. Si l'absence de T'Challa et de son interprète est évidemment l'un des grands thèmes du film, les actrices arrivent sans peine à se faire une place, sans justement que le trou béant laissé par la mort de Chadwick Boseman ne se fasse ressentir.

Black Panther : Wakanda Forever est donc un film plus que jamais féministe avec en son centre des mères, soeurs et guerrières qui vont devoir trouver leur place dans le nouvel ordre des choses. A commencer par Ramonda et Shuri. Angela Bassett livre une prestation bluffante dans cette suite, tout comme Letitia Wright qui respire la sincérité à chaque moment. Danai Gurira et Lupita Nyong'o ont aussi droit à des intrigues qui leur permettent de briller. Un nouveau visage rejoint aussi le casting : Dominique Thorne incarne Riri Williams, une jeune étudiante ultra talentueuse et future super héroïne de l'univers Marvel.

Un nouvel ennemi redoutable

Evidemment, ce deuxième volet ne pouvait pas être uniquement centré sur le deuil. Le Wakanda - et le monde entier - va être menacé par Namor, leader de Talokan, une ville sous-marine cachée du monde des vivants. Mix entre Aquaman et Avatar, ce peuple de petits hommes bleus est bien décidé à détruire le monde entier, à commencer par le Wakanda. Un ennemi redoutable car très difficile à détruire. Seule l'arrivée d'un nouveau Black Panther pourra sauver la petite nation. Tenoch Huerta Mejía est bluffant dans le rôle de ce méchant charismatique.

>> Cette annonce va briser le coeur des fans de Marvel, courage à tous ! <<

Black Panther : Wakanda Forever est une suite puissante et impactante. Hommage à Chadwick Boseman, féministe et engagé, le film a tout pour attirer les spectateurs en salles et les séduire. Même s'il est parfois un brin long et n'est pas toujours des plus surprenants dans son scénario, ce second volet est celui que tout le monde méritait. Restez bien jusqu'à la fin du premier générique, une belle surprise vous attend !